Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vestiaire Collective rachète son homologue américain Tradesy

La place de marché d'achat-vente de vêtements de grande marque Vestiaire Collective s'empare de la start-up Tradesy afin d'accélérer son développement aux Etats-Unis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vestiaire Collective rachète son homologue américain Tradesy
Vestiaire Collective rachète son homologue américain Tradesy © Tradesy

La place de marché de mode Vestiaire Collective, concurrente de Vinted sur les produits d'occasion haut de gamme, a racheté son homologue californien Tradesy. Il s'agit de la première acquisition pour Vestiaire Collective, qui a de quoi faire des emplettes grâce à ses deux levées de fonds de 178 millions d'euros en mars et en septembre 2021.

Les deux entreprises ont été créées en 2009. Vestiaire Collective revendique 16 millions de membres, et Tradesy 7 millions. La fusion des deux sites permettra aux vendeurs des deux plateformes d'élargir leur zone de chalandise.

Les états-Unis, premier marché de Vestiaire Collective
La société française, déjà implantée à New York, souhaite se développer aux États-Unis, qui représentent désormais son premier marché. Elle compte ouvrir un deuxième "centre d'authentification" à Los Angeles pour servir ce marché. Les centres d'authentification sont une particularité de Vestiaire Collective. Ce sont des centres logistiques qui réceptionnent les articles envoyés par des vendeurs pour y passer un contrôle qualité, avant d'être expédiés aux acheteurs qui ont choisi l'option authentification lors de leur achat.

En dehors des Etats-Unis, Vestiaire Collective possède également des bureaux à Hong Kong, Séoul et Singapour, ainsi qu'un centre de R&D à Berlin. Tradesy de son côté ne s'est pas développée ailleurs que sur son marché national.

Tracy DiNunzio, fondatrice et CEO de Tradesy, devient responsable des opérations de Vestiaire Collective Etats-Unis. Les effectifs fusionneront progressivement. Tradesy emploie 140 personnes sur le territoire américain, et Vestiaire Collective 25 salariés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.