Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Via, spécialiste du transport partagé à la demande, lève plus de 200 millions de dollars

Levée de fonds La start-up Via, qui développe des algorithmes de transport partagé à la demande, a levé 200 millions de dollars auprès de la holding européenne Exor. Via veut se positionner comme un acteur du transport public, et se focalise notamment sur les premiers et derniers kilomètres, le transport scolaire ou encore la desserte de hub de transport.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Via, spécialiste du transport partagé à la demande, lève plus de 200 millions de dollars
Via, spécialiste du transport partagé à la demande, lève plus de 200 millions de dollars © Jose R Marquez

Via a annoncé lundi 30 mars 2020 avoir bouclé une levée de fonds de Série E. Exor, une holding européenne contrôlée par la famille Agnelli, a injecté 200 millions de dollars dans cette start-up américaine qui déploie des services de transport partagé à la demande dans les villes. Ont aussi contribué à cette levée de fonds Shell, Macquarie Capital et Mori Building, ainsi que ses investisseurs historiques. Le montant total de la levée n'est pas précisé.

Via veut compléter les services de transport en commun

Via a été fondée en 2012 et a développé une application de transport à la demande qui connecte en temps réel plusieurs usagers allant dans la même direction afin qu'ils partagent un même véhicule. L'application peut aussi prendre en charge des réservations. Cela permet de réduire la congestion du trafic, la pollution et le coût du trajet.

La start-up cherche à se positionner comme un acteur du transport public en aidant les villes à avoir des systèmes de transport plus flexibles et dynamiques. Via se focalise notamment sur les premiers et derniers kilomètres, le transport scolaire ou encore la desserte de hub de transport.

La jeune pousse explique travailler en étroite collaboration avec une centaine de partenaires, dont des municipalités, des opérateurs de transport en commun, des entreprises, des écoles et des universités afin d'optimiser leur système de transport. Son service est déjà disponible dans plus de 70 villes réparties dans une vingtaine de pays, et plus de 70 millions de courses ont déjà été réalisées. En France, le service de Via est disponible à Bordeaux, Tours, Lyon et Aix-en-Provence.

De nouveaux services de livraison en raison du Covid-19

Preuve que ses algorithmes séduisent, la jeune pousse a noué un partenariat avec Hyundai et Pony.ai afin de mener un pilote de robot taxi à la demande baptisé BotRide dans la ville d'Irvine, en Californie.

Plus récemment encore, la jeune pousse a mis en place de nouvelles offres de livraison à Berlin ainsi que dans l'Ohio et à Malte pour venir en aide aux personnes impactées par le Covid-19. "En cette période d'urgence, nous sommes fiers de mettre notre technologie et notre expertise opérationnelle au service des villes afin d'optimiser les réseaux de transport en commun, de contribuer à transporter les travailleurs essentiels et de fournir des biens et des services aux personnes dans le besoin", affirment dans un communiqué les cofondateurs Oren Shoval et Daniel Ramot. Via ne précise pas si de telles offres subsisteront au-delà de la pandémie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media