Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vicarious Surgical, spécialisé dans la téléchirurgie en réalité virtuelle, reçoit 425 millions de dollars

Levée de fonds La start-up Vicarious Surgical est à l'origine d'une plateforme de téléchirurgie combinant robotique de précision et réalité virtuelle. Elle va s'introduire à la bourse de New York dans le cadre d'une fusion avec la société d'investissement D8 Holdings. Cette opération va lui rapporter 425 millions de dollars, lui conférant le statut de licorne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vicarious Surgical, spécialisé dans la téléchirurgie en réalité virtuelle, reçoit 425 millions de dollars
Vicarious Surgical, spécialisé dans la téléchirurgie en réalité virtuelle, reçoit 425 millions de dollars © Vicarious Surgical

La start-up américaine Vicarious Surgical, spécialisée dans la robotique chirurgicale, a annoncé ce jeudi 15 avril sa fusion avec l'entreprise hongkongaise D8 Holdings, ce qui la valorise à 1,1 milliard de dollars et en fait une licorne. La transaction devrait être conclue au troisième trimestre 2021.

Les SPAC, des structures d'acquisition spécifiques
Cette transaction est notable car D8 Holdings est une "special purpose acquisition company" (SPAC), soit une entreprise spécialement créée pour procéder à une acquisition. Cette structure, qui suscite de plus en plus d'intérêt ces derniers mois outre-Atlantique, constitue une alternative à une offre publique d'achat traditionnelle, qui est soumise à la volatilité des marchés.

En d'autres termes, D8 Holdings a accumulé des fonds en vendant à l'avance ses actions en bourse alors qu'elle n'avait pas d'activité propre. Une fois les fonds récupérés, elle a cherché à acquérir une entreprise technologique innovante capable de révolutionner un marché de grande taille. Ses actionnaires deviendront désormais des actionnaires de Vicarious Surgical.

Cette opération apportera à Vicarious Surgical une enveloppe de 425 millions de dollars, dont 115 millions de dollars d'investissements privés dans des actions publiques (PIPE) soutenues par Bill Gates, la société de technologie médicale Becton, Dickinson & Co, Khosla Ventures, l'ancien PDG de Google Eric Schmidt, Innovation Endeavors et E15 VC.

Combiner réalité virtuelle et robotique pour la téléchirurgie
Vicarious Surgical a été fondé en 2014 par deux anciens étudiants du Massachusetts Institute of Technology (MIT) : Adam Sachs et Sammy Khalifa. Ils ont ensuite été rejoints par le chirurgien bariatrique Bamy Greene. Ils ont développé une plateforme de téléchirurgie en réalité virtuelle avec assistance par robot. L'objectif est d'effectuer des chirurgies peu invasives avec une seule micro-incision de 1,5 centimètre de diamètre, ce qui réduit les risques de complications post-opératoires. 
 


Les petits robots sont contrôlés à distance grâce au casque VR et aux contrôleurs. Ils sont dotés de deux bras et intègrent une caméra pour transmettre les images au chirurgien en temps réel. Le dispositif a été testé avec succès sur un patient dans l'Idaho aux Etats-Unis en février 2019. Depuis, la société n'a pas communiqué sur d'autres opérations passées ou à venir. 

Réduire les coûts de la robotique chirurgicale
Les bénéfices de cette plateforme robotisée sont potentiellement énormes car elle pourrait permettre à quiconque d'être opéré par les meilleurs spécialistes partout dans le monde. Les fondateurs de la jeune pousse implantée à Charlestown pensent également que leur technologie pourrait faire baisser le coût des opérations chirurgicales. 

Depuis sa création, Vicarious Surgical a levé 43,2 millions de dollars auprès d'investisseurs tels que Bill Gates (cofondateur de Microsoft) ou Eric Schmidt (ancien PDG de Google). Elle a reçu la désignation de "Breakthrough Devices" par la Food and Drug Administration (FDA), l'agence américaine en charge de réguler les denrées alimentaires, les médicaments et les dispositifs médicaux. Ce programme permet d'accéder plus facilement au marché américain.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.