Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Victime d'une cyberattaque, la production du groupe pharmaceutique Pierre Fabre est à l'arrêt

Vu ailleurs Certains sites de production du groupe français Pierre Fabre sont à l'arrêt à la suite d'une attaque informatique. Des salariés affirment que la distribution des produits est affectée, la direction soutient le contraire. L'origine et la nature de l'incident ne sont pas connus. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Victime d'une cyberattaque, la production du groupe pharmaceutique Pierre Fabre est à l'arrêt
Victime d'une cyberattaque, la production du groupe pharmaceutique Pierre Fabre est à l'arrêt © Pierre Fabre

"Une partie des activités" de production de Pierre Fabre est à l'arrêt depuis le mercredi 31 mars à la suite d'une attaque informatique, d'après France Bleu Occitanie. La direction du groupe pharmaceutique et cosmétique a confirmé cette information et promet que les équipes techniques sont "à pied d'oeuvre pour rétablir la situation au plus vite". 

L'entreprise, qui commercialise des produits sous différentes marques telles qu'A-Derma, Klorane, René Furterer..., n'a pas encore  communiqué officiellement sur cet incident. A l'heure actuelle, le site de l'entreprise ne fonctionne pas. 

La distribution des produits serait affectée
La direction déclare que "la distribution des produits" n'a pas été affectée par l'attaque. Une affirmation contredite par des salariés travaillant au centre de distribution de Muret, en Haute-Garonne, cités par Le Monde. "Suite à l'incident informatique, l'activité est totalement arrêtée. Aussi, une journée de congés payés 2020 ou de récupération est imposée pour la journée du 1er avril", a écrit la direction à ses collaborateurs. 

La nature de l'attaque informatique n'a pas été dévoilée. Certains salariés ont déclaré à France Bleu Occitanie que l'attaque "serait venue d'Asie". Cette information doit cependant être prise avec beaucoup de précaution.

Basé à Castres dans le Tarn, Pierre Fabre compte près de 10 000 salariés dans le monde, dont 6000 en France. Ses activités sont répartis sur une cinquantaine de site dont 15 dans l'hexagone. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros en 2020, dont 65% à l'international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.