Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Vidéo] Alibaba va déployer des distributeurs automatiques… de voitures

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Alibaba veut permettre aux consommateurs chinois d'acheter une voiture aussi simplement qu'une canette de soda. Il présente dans une vidéo un nouveau concept baptisé Tmall Auto Vending Machine. Le géant de l'e-commerce entend en déployer une douzaine au cours de l'année 2018. 

[Vidéo] Alibaba va déployer des distributeurs automatiques… de voitures
[Vidéo] Alibaba va déployer des distributeurs automatiques… de voitures © Capture d'écran vidéo YouTube

Le nouveau terrain de jeu d'Alibaba ? L'automobile. La semaine dernière, l'Amazon chinois a annoncé un partenariat avec Ford pour l'aider à vendre des véhicules dans l'empire du Milieu. Cette semaine, le géant du e-commerce récidive en dévoilant son concept "Car Vending Machines", une sorte de distributeur automatique… mais pour les voitures.

 

Scan, selfie et reconnaissance faciale

La vidéo de présentation montre le scenario imaginé par l'entreprise pour faciliter l'achat d'une automobile. Depuis l'application mobile Taobao (éditée par Alibaba), l'utilisateur scanne n'importe quelle voiture qui lui plaît dans la rue. L'application identifie le véhicule, propose à l'utilisateur d'ajouter les options désirées (couleur, type de moteur, etc.), de renseigner quelques informations personnelles et programme un test du véhicule. Un selfie permet de finaliser la réservation.

 

Ça c'est pour la première étape. Le jour de l'essai venu, le prospect doit se rendre devant le distributeur automatique géant baptisé Tmall Auto Vending Machine. La reconnaissance faciale est utilisée pour débloquer la voiture réservée qui pourra être utilisée pendant trois jours. Lorsque le test est fini, l'utilisateur peut demander à essayer un autre modèle (dans la limite de cinq essais tous les deux mois) ou acheter le premier directement depuis l'application mobile Taobao.

 

Un écosystème financier pour limiter les risques

Pour se protéger des risques liés aux prêts de véhicules, Alibaba compte s'appuyer sur ses services financiers afin d'identifier et de valider le profil des emprunteurs de véhicules, précise Techcrunch. Par ailleurs, seuls les utilisateurs membres du programme "Super Alibaba" et qui ont atteint un certain niveau dans son outil de scoring Zhima pourront bénéficier de tests gratuits.

 

Alibaba indique que deux distributeurs automatiques ouvriront en janvier prochain à Shanghai et dans la ville de Nankin. L'e-commerçant prévoit d'en déployer une douzaine dans le courant de l'année 2018. Les premières expérimentations diront si, sur le terrain, l'offre est aussi fluide que celle présentée en vidéo.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale