Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Vidéo] Ce robot cueilleur de pommes obtient le soutien de Google

Vu ailleurs Vidéo Google, via sa branche de capital-risque, a investi dans Abundant Robotics, une start-up californienne qui a mis au point un robot spécialement conçu pour la cueillette des pommes. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Vidéo] Ce robot cueilleur de pommes obtient le soutien de Google
[Vidéo] Ce robot cueilleur de pommes obtient le soutien de Google © capture d'écran - vidéo YouTube

Même si Alphabet (la maison mère de Google) cherche à vendre la start-up Boston Dynamics depuis deux ans, la firme de Mountain View ne boude pas, pour autant, totalement la robotique. La preuve ? Google Ventures (GV), sa branche dédiée aux investissements en capital-risque, vient de mener un tour de table de 10 millions de dollars réalisé par la start-up californienne Abundant Robotics. Issue de recherches menées au sein du laboratoire indépendant SRI, la jeune pousse a conçu un robot pour la cueillette des pommes. 

 

Un robot qui aspire les pommes

La mise au point du système robotisé a nécessité plusieurs années de travail pour comprendre comment un automate pouvait réaliser cette tâche délicate. "C'est très compliqué de localiser, dans une canopée, le fruit suffisamment mûr pour être cueilli, puis de le récupérer sans en faire de la compote", raconte Dan Steere, CEO et cofondateur de l'entreprise, au magazine TechCrunch. Pour relever ce défi, Abundant Robotics a mis au point un préhenseur qui utilise l'air, et non des pinces, afin de manipuler les fruits sans les abîmer. Les pommes sont ainsi aspirées. Le robot utilise également des algorithmes de vision par ordinateur pour identifier les fruits parmi les feuilles. 

 

Pour l'heure, le robot n'est qu'à l'état de prototype. Après avoir mené une batterie de tests en Australie et aux Etats-Unis, la jeune pousse prévoit de réaliser une nouvelle vague d'essais à l'automne 2017 à Washington. Avec cette augmentation de capital, la start-up pourrait commercialiser son robot multibras d'ici 2018. La jeune pousse entend également adapter le robot à d'autres types de cueillettes. Abundant Robotics n'est pas la seule start-up à vouloir robotiser ce genre d'opération. La start-up israélienne FFrobotics s'apprête, elle aussi, à tester son robot-cueilleur à Washington dès l'automne prochain, souligne la MIT Technology Review.
 

Présentation du robot-cueilleur d'Abundant Robotics en vidéo

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media