Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Vidéo] Disney Research teste une veste haptique pour la réalité virtuelle

Vidéo Le département R&D du groupe Disney a mis au point une veste équipée de poches d'air contrôlées par un compresseur afin de simuler des interactions virtuelles avec un utilisateur. Un prototype qui pourrait trouver son utilité au cœur d'attractions haut de gamme en réalité virtuelle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Vidéo] Disney Research teste une veste haptique pour la réalité virtuelle
[Vidéo] Disney Research teste une veste haptique pour la réalité virtuelle © Disney Research

Disney Research a dévoilé le 25 avril un prototype de veste dotée de fonctionnalités haptiques pour la réalité virtuelle. Baptisé "Force Jacket", le vêtement est équipé de 26 poches d'air qui peuvent être gonflées ou dégonflées en fonction de l'effet recherché. Il est relié à une machine qui contrôle les poches par un système pneumatique. L'appareil peut être programmé pour contrôler précisément la vitesse, la force et la durée du gonflement des poches, ce qui permet entre autres de simuler un mouvement.

 

L'idée est de coupler cette veste avec un casque de réalité virtuelle. En stimulant le sens du toucher en plus de la vue et de l'ouïe, on accentue fortement le sentiment que l'utilisateur est vraiment dans un monde virtuel. Disney Research a identifié 14 effets différents qu'il est possible de faire ressentir de cette manière. Les trois exemples les plus convaincants sont la sensation d'être frappé par une boule de neige, celle qu'un gros serpent nous glissant sur le corps, et celle de sentir ses muscles grossir alors qu'on se transforme en super héros.

 

 

Un gros potentiel pour les parcs d'attraction

Pouvoir simuler avec exactitude le sens du toucher est l'un des plus grands défis de la réalité virtuelle, et ces travaux par Disney sont encourageants. On imagine sans peine une utilisation pour des attractions en réalité virtuelle de haut niveau, domaine dont on sait qu'il intéresse le groupe Disney.

 

Il ne s'agit cependant que d'un prototype et on peut supposer que de nombreux obstacles restent à résoudre avant une éventuelle sortie du labo. L'un des plus flagrants est la taille et la longueur du câble pneumatique ainsi que la machine requise pour faire fonctionner le système. Le gant à retour de force HaptX, très prometteur, emploie un système similaire et souffre des mêmes limitations.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale