[Video] Entre ciel et terre : les drones autonomes d’Airobotics

TechCrunch livre une vidéo des drones autonomes d'Airobotics, après avoir visité leur siège en Israël. Zoom sur une technologie de plus en plus développée qui permettra bientôt de sauver des vies en autonomie.

Partager
[Video] Entre ciel et terre : les drones autonomes d’Airobotics
Airobotics autonomise ses drones jusqu'à leur retour dans leur boîte.

La compagnie israélienne Airobotics, interrogée par TechCrunch dans une vidéo, a dévoilé ses drones autonomes, aussi bien en vol qu’à terre. Capables de se diriger sans assistance humaine, ils décollent et sillonnent le ciel aussi bien qu'ils rentrent dans leur boîte.

DES DRONES COMPLÈTEMENT AUTONOMES, MADE IN ISRAËL
Il faut d’abord noter qu’Airobotics a tenu à tout orchestrer dans la construction de ses drones : du design au lancement, autant pour les drones que leurs stations d’accueil, et tout ce qui accompagne leur fonctionnement autonome. En plus de s’élever et de suivre un itinéraire sans avoir besoin de commandes, les drones sont également libres de toute assistance humaine une fois dans leur station : un robot à la forme de bras se charge de changer leurs caméras, leurs batteries et de les remettre en place pour voler. Tout est donc remplacé et stocké en très peu de temps.

L’entreprise s’est implantée en Israël, non seulement pour son expertise dans le domaine du militaire et surtout de l’aviation, mais aussi car il est plus facile de recruter là-bas que dans la Silicon Valley, selon TechCrunch. La mise en place de tout le système y serait également plus rentable qu’aux Etats-Unis.

Bientôt des mines aux villes ?
Efrat Fenigson, Directrice adjointe Marketing d’Airobotics, explique dans la vidéo de TechCrunch que ces drones s’utilisent surtout dans des infrastructures industrielles. "Les exploitations minières les utilisent de la manière la plus intelligente", d’après elle. Les drones permettent de numériser toutes les données collectées et de donner accès aux entreprises à une base de données extrêmement riche, jamais vue avant. Par exemple, pour mesurer des volumes, signaler des anomalies, les drones seraient d’une efficacité non négligeable.

Toujours d'après Efrat Fenigson, les drones Airobotics auront vocation à travailler dans les villes, là où "on voit des drones capables d’aider les secours, les unités de sauvetage. D’aider à sauver des vies. (...) Imaginez ces stations installées sur les toits des villes. on pourrait envoyer le drone le plus proche directement sur le lieu de l’incident."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS