Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Vidéo] L'essaim de drones d’Intel illumine la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang

mis à jour le 12 février 2018 à 09H38
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Après le concert de Lady Gaga et le CES, les Jeux olympiques ! Les drones d'Intel apparaissent aux événements grand public pour présenter des ballets synchronisés. Un spectacle très visuel qui pourrait amener, demain, à des utilisations plus commerciales.

[Vidéo] L'essaim de drones d’Intel illumine la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang
[Vidéo] L'essaim de drones d’Intel illumine la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang © Intel

Entre les démonstrations de la 5G et les ballets de drones, les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang (Corée du Sud) ont des airs de salon technologique. Lors de la cérémonie d’ouverture du 9 février, le fabricant américain Intel s’est offert un record du monde en faisant voler plus de 1200 drones dans le ciel.

 

 

Un parcours pré-programmé via un logiciel de design 3D

A l’occasion de ce “spectacle de lumière”, 1280 drones Intel Shooting Star ont pris leur envol pour rayonner dans la voûte céleste nocturne. Ils ont ainsi reproduit la formes des anneaux olympiques ou d’un snowboarder. Les plus cyniques diront que les Jeux olympiques, événement critiqué pour son impact environnemental, substituent les drones aux étoiles dans un ciel pollué. Toujours est-il que les drones d’Intel réapparaîtront pour des performances plus modestes lors des cérémonies de remise de médailles, tout au long des Jeux, du 10 au 24 février.

 

Pour voler de façon synchronisée et sans carambolage, les centaines de drones suivent un parcours pré-programmé à l’aide d’un logiciel de design 3D. Les drones sont équipés de leds pour projeter leur lumière. Ils ne sont pas équipés de caméras mais ils se dirigent grâce à un système GPS.

 

Précisons que cette prouesse a été réalisée pendant les répétitions et non en direct, c'est un enregistrement qui a été diffusé pendant la cérémonie d'ouverture.

 

Des applications commerciales

Ce n’est pas la première fois que les drones d’Intel se font remarquer. Ils ont fait leur spectacle lors du CES 2018 à la conclusion de la keynote de l’entreprise. Brian Krzanich, PDG d’Intel, a présenté à cette occasion le Shooting Star Mini, une version du drone de dimension réduite à la taille d’une main. Lors du Super Bowl de 2017, la reconstitution d’un drapeau américain lors du concert de Lady Gaga a également fait son effet.

 

 

Mais ces drones synchronisés pourraient être exploités dans d’autres secteurs que l’événementiel et le divertissement. Intel a suggéré que ces premières animations permettraient de perfectionner d’autres applications commerciales. Ces drones pourraient ainsi être utilisés par des équipes de fouilles ou pour l’inspection d’antennes-relais.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

mick
17/02/2018 14h17 - mick

tout ça est très "drone".... on est en pleine futilité !! et bonjour la facture écologique ! est-ce que ça vaut vraiment la peine de faire la promotion de tels dévoiements de la technologie, laquelle par ailleurs peut se révéler fort utile quand elle est bien utilisée? On s'aperçoit que le meilleur est toujours détourné au profit d'activités sans intérêt comme la pub ou la propagande...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale