Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x
Safran

[Vidéo] L’Usine 4.0 : un enjeu de compétitivité pour Safran, « un levier de transformation pour la filière aéronautique »

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Vidéo] L’Usine 4.0 : un enjeu de compétitivité pour Safran, « un levier de transformation pour la filière aéronautique »

[Vidéo] L’Usine 4.0 : un enjeu de compétitivité pour Safran, « un levier de transformation pour la filière aéronautique »
Cyril Abad / CAPA Pictures / Safran © Cyril Abad / Agence CAPA Pictures
L’USINE 4.0 : UN ENJEU DE COMPÉTITIVITÉ POUR SAFRAN, « UN LEVIER DE TRANSFORMATION POUR LA FILIÈRE AÉRONAUTIQUE »
 
L’industrie aéronautique mondiale connaît une mutation sans précédent dans ses usines. L’intégration des nouvelles technologies à l’outil industriel et l’exploitation de la data sont aujourd’hui une réalité en passe de transformer la filière aéronautique. Réalité virtuelle et augmentée, cobotique, fabrication additive, inter connectivité des machines, big data, Safran a déjà entamé sa transformation digitale.
 

 
 
UN DÉFI DE COMPÉTITIVITÉ INÉDIT…
 
Depuis plusieurs années et de façon encore plus prononcée aujourd’hui, les industriels de l’aéronautique sont face à  un contexte qui leur impose de se confronter à un défi de compétitivité inédit.
Pour accroitre la productivité et la rentabilité, certains industriels, à l'image de Safran, se sont déjà mis en ordre de marche pour accueillir la 4e révolution industrielle, en implémentant la data et « l'internet » dans leurs usines. L'usine de demain sera intelligente et connectée ! L'enjeu ? Accroître sa performance (coût, qualité, délai) et gagner en agilité.
 
Des technologies révolutionnaires axées sur la production et l'exploitation de la data
 
Société de haute technologie, Safran Electronics & Defense est d'ores et déjà en train de dessiner l'industrie de demain. La société modernise son outil industriel en le dotant de technologies numériques avant-gardistes qui lui permettent d'optimiser sa productivité tout comme les conditions de travail de ses collaborateurs :
 
Réalité virtuelle
Au centre d'excellence industrielle de Poitiers, la réalité virtuelle est au cœur du projet du miroir primaire (M1) de l'Extremely Large Telescope. Elle permet aux collaborateurs de modéliser virtuellement les installations de l'établissement et, de fait, d'anticiper les besoins et situations à risque avec une bien plus grande finesse.

Simulation 3D
Parallèlement, l'établissement poitevin de Safran Electronics & Defense utilise la modélisation 3D dans la réalisation de ses maquettes et nouvelles installations pour tester leur résistance et leur fonctionnement avant même leur conception !

Close door machining
En s'équipant de deux Centres d'Usinage et d'un ilot robotisé autonomes nécessitant le minimum d'intervention humaine, le centre industriel de Mantes-la-Ville, spécialisé dans les actionneurs aéronautiques, ouvre de nouveaux horizons aux technologies d'usinage en maximisant la productivité et en permettant aux collaborateurs de se consacrer à des tâches à plus grande valeur ajoutée.

Cobotique
Avec sa toute nouvelle ligne de montage Transducer Unit, l'établissement de Mantes-la-Ville introduit la robotique collaborative dans sa chaîne de production et associe, en temps réel, les capacités du robot (force, précision, répétition, etc.) avec la valeur ajoutée de l'être humain (savoir-faire, analyse, décision, etc.).
 


Big data
Au centre d'excellence industrielle en électronique de Fougères, la data permet désormais d'optimiser le suivi personnalisé des composants stockés grâce à la gestion par Unique ID des systèmes de stockage.
 
A la clef, un outil industriel connecté
 
La digitalisation des modes de production (de l'ingénierie et la R&D en passant par la logistique et la « production ») offre un potentiel de gains inestimable :
Réduction des temps de développement, des stocks, de la non qualité,
Plus grande flexibilité,
Meilleure traçabilité, réactivité et visibilité,
Optimisation des cycles de production,
Etc.
Interconnectées, ces technologies d'avenir que sont la robotique intelligente, la fabrication additive, la réalité augmentée, l'internet des objets connectés, le big data, les simulations numériques et l'intelligence artificielle, offrent un potentiel de performance maximal, susceptible de révolutionner la filière aéronautique.
Toutefois, ces mutations posent des enjeux RH critiques. C'est pourquoi Safran Electronics & Defense a d'ores et déjà commencé à former ses effectifs à de nouvelles compétences numériques (analyse de données, IA, impression 3D, etc.) et comportementales (travail en mode projet et agile) et à recruter de nouveaux talents capables d'accompagner cette transition digitale.
Accélérer sa transformation numérique, c'est, pour Safran Electronics & Defense, maintenir l'excellence de son savoir-faire et concourir à l'émergence d'une 4e révolution industrielle.
 
 

A lire aussi

 
media