Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Vidéo] Quand l'IA d'IBM se frotte à l'exercice du débat face à un humain

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Vu ailleurs IBM fait débattre Project Debater, son ordinateur grâce à l'intelligence artificielle. Ordinateur vs experts américains, lundi 18 juin 2018, c'était 1 partout.

Quand l'IA d'IBM se frotte à l'exercice du débat face à un humain
Après 6 ans de recherche, IBM sort un ordinateur capable de soutenir un débat avec des experts grâce à l'intelligence artificielle. © Capture d'écran YouTube

Lundi 18 juin 2018, à l’occasion d’une conférence de presse où The Verge était présent, IBM a présenté son ordinateur doté d’intelligence artificielle, Project Debater, dans un exercice tout nouveau : le débat. Des ordinateurs avaient déjà défié les humains aux échecs ou encore au challenge du jeu télévisé “Jeopardy!”, mais jusque-là, ils n’avaient pas eu besoin d’argumenter.

 

Un débat (presque) traditionnel

L’ordinateur intelligent a donc pour la première fois argumenté sur deux sujets : l’augmentation des subventions pour l’exploration spatiale et la télémédecine. Les conditions étaient les mêmes que pour des débats traditionnels : sujet inconnu avant la rencontre, quatre minutes de présentation chacun, puis 4 minutes de réponse, et enfin deux minutes pour conclure.

 

 

Focus sur l'interprétation et l'analyse

La vidéo de présentation laisse voir un ordinateur qui analyse le contexte de la discussion, se permet de faire des remarques sur la manière de parler de ceux qu’il entend, et plaisante même spontanément. Project Debater est capable d’extraire et formuler des arguments et d’analyser les positions et les sentiments de l’adversaire sur le sujet. Son architecture de deep learning lui permet d’utiliser des ensembles de données référencées dans le débats et, grâce à des algorithmes, offrir un traitement du langage naturel, pour une synthèse vocale plus fluide.

 

Des réactions humaines ?

Jeff Wesler, Vice-Président et directeur de laboratoire d’IMB interrogé par The Verge, décrit : “[Le robot] fait exactement ce qu’un humain fait, mais dans ses limites. (...) S’il est certain d’avoir bien compris ce qu’a dit l’adversaire, il essaiera de construire un argument très solide pour contrer un point du débat en particulier. S’il est moins sûr de lui, il fera de son mieux pour proposer un argument qui sera convaincant dans la forme même s’il ne répond pas exactement à un point soulevé par l’adversaire. Ce qui est exactement ce que font les humains parfois.” Des tactiques humaines donc, qui promettent un débat sur un pied d’égalité, voire avec un déséquilibre, à la faveur de l’ordinateur.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale