Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vinted souhaite s'emparer de son concurrent Rebelle pour monter en gamme

Vinted, spécialisée dans la vente de vêtement d'occasion entre particuliers, souhaite s'emparer de son concurrent allemand spécialisé dans le haut de gamme. Une acquisition qui permettrait à Vinted de se lancer sur ce nouveau segment.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vinted souhaite s'emparer de son concurrent Rebelle pour monter en gamme
Vinted souhaite s'emparer de son concurrent Rebelle pour monter en gamme © Vinted/Facebook

Le spécialiste du vêtement d'occasion Vinted souhaite s'emparer de son concurrent allemand Rebelle. La start-up lituanienne a annoncé le 25 juillet 2022 avoir fait une offre d'acquisition à un prix de 14,10 couronnes suédoises (environs 1,34 euro) par action, Rebelle étant cotée à la bourse de Stockholm. Un comité indépendant recommande à l'unanimité aux actionnaires de Rebelle d'accepter l'offre qui valorise l'entreprise aux alentours de 30 millions d'euros.
 

Des produits haut de gamme

La start-up lituanienne fondée en 2008 s'est développée rapidement puisque Vinted est désormais présente dans 16 pays en Europe et Amérique du Nord. Elle revendique 65 millions de membres inscrits mais ne précise pas le nombre de transactions réalisées sur son site. Donnée importante, puisqu'au-delà du pourcentage prélevé sur le prix de la vente, la pépite récupère une commission de plus de 70 centimes sur chaque transaction. Elle a levé 250 millions d'euros en mai 2021 pour financer son expansion.

Comme Vinted, Rebelle a mis un point un site sur lequel des particuliers peuvent vendre et acheter des vêtements de seconde main. Mais la start-up fondée en Allemagne en 2013 se concentre sur les articles et accessoires de mode d'occasion haut de gamme, contrairement à Vinted qui propose des produits à petit prix. Les synergies entre les deux sont évidentes.

opportunité de diversification

"En combinant l'expertise de Rebelle dans ce segment avec la portée géographique et la large base de membres de Vinted, nous voyons un grand potentiel pour créer une proposition de valeur renforcée pour les consommateurs et, en fin de compte, soutenir une adoption accrue de l'occasion", explique Thomas Plantenga, CEO de Vinted, dans un communiqué. Cette acquisition permettrait à Vinted de se diversifier vers un nouveau segment.

Côté luxe, Vinted devra faire face à la concurrence du français Vestiaire Collective qui a levé 178 millions d'euros en septembre 2021 afin de poursuivre son développement. Depuis, la licorne s'est emparée de son concurrent américain Tradesy et vient de s'implanter en Corée du Sud. Elle revendique 23 millions de membres.

La récurrence des préoccupations environnementales dans le débat public et l'explosion de la vente en ligne sont des facteurs qui poussent de plus en plus d'entreprises à se lancer sur le marché de la seconde main. L'économie circulaire se développe et séduit un nombre croissant de clients que ce soit dans l'électronique grand public ou les vêtements. La baromètre du numérique publié par l'Arcep en juillet 2021 mettait en avant le fait que 44% des sondés vendent des biens ou des services en ligne.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.