Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Virgin Atlantic étudie l'utilisation de la réalité augmentée pour former ses hôtesses de l'air

La compagnie aérienne Virgin Atlantic a fait appel à SITA, fournisseur de solutions informatiques et de communication pour l'aéronautique, pour mettre au point une application de formation en réalité augmentée pour ses hôtesses et stewards.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Virgin Atlantic étudie l'utilisation de la réalité augmentée pour former ses hôtesses de l'air
Virgin Atlantic étudie l'utilisation de la réalité augmentée pour former ses hôtesses de l'air © Virgin Atlantic - SITA

La compagnie aérienne Virgin Atlantic a mis au point une application de réalité augmentée pour mieux entraîner le personnel navigant commercial (hôtesses et stewards) de ses avions. Elle la présente les 6 et 7 septembre 2018 au festival de l’aviation de Londres. L’application fonctionne sur iPad et a pour objectif de familiariser les employés avec la cabine du Boeing 787 Dreamliner. Elle a été réalisée avec l’aide de SITA, une coopérative spécialisée dans les services informatiques pour l’industrie aéronautique.


Un apprentissage immersif complémentaire

Virgin Atlantic étudie son utilité pour compléter l’apprentissage traditionnel (dans des salles de classe) sans que les équipes n’aient à se rendre dans un aéroport pour visiter une vraie cabine. Tout se fait depuis le siège de l’entreprise à Londres. Les apprenants voient la cabine à travers la tablette et peuvent s’y déplacer et l’observer sous plusieurs angles. Elle est reproduite à taille réelle, ce qui leur donne une meilleure idée de ce à quoi s’attendre une fois dans l’avion.


Ce prototype n’est pas le seul cas d’usage de la réalité augmentée identifié par Virgin Atlantic et SITA comme potentiellement intéressant. D’autres scénarios comme la vente, l’exploitation ou l’expérience passage pourraient être mis à l’étude par la suite. Les deux partenaires n'en sont pas à leur coup d'essai. Ils avaient déjà développé ensemble en 2013 une solution basée sur Google Glass pour le service de conciergerie de sa première classe.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media