Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Virginia Rometty prend sa retraite et Arvind Krishna devient le nouveau CEO d'IBM

Chamboulement à la tête d'IBM. Virginia Rometty annonce qu'elle prendra sa retraite à la fin de l'année 2020. Elle est remplacée par Arvind Krishna, nommé au poste de CEO, et James Whitehurst, qui devient président d'IBM.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Virginia Rometty prend sa retraite et Arvind Krishna devient le nouveau CEO d'IBM
Arvind Krishna remplace Virginia Rometty au poste de CEO d'IBM. © John Oâ??Boyle

IBM a annoncé jeudi 30 janvier 2020 qu'Arvind Krishna va prendre les rênes d'IBM. L'homme âgé de 57 ans remplacera Virginia "Ginny" Rometty, qui cumulait les fonctions de présidente et directrice générale de l'entreprise ainsi que de présidente du conseil d'administration. A partir du 6 avril 2020, Arvind Krishna sera le CEO d'IBM et deviendra membre du conseil d'administration. James Whitehurst, actuel CEO de Red Hat et senior vice president d'IBM, deviendra président d'IBM à la même date.

 

Virginia Rometty restera chez IBM jusqu'à la fin de l'année 2020 en tant que présidente exécutive du conseil d'administration. Puis elle prendra sa retraite, après presque 40 ans passés chez IBM, dont huit années à la tête de la société. Sous sa direction, "IBM a racheté 65 sociétés, développé ses compétences dans le cloud hybride, la sécurité, l'industrie et les données, et l'intelligence artificielle", liste l'entreprise.

 

Arvind Krishna architecte du rachat de Red Hat

Arvind Krishna, qui est arrivé chez IBM en 1990, est actuellement senior vice president de la division cloud et cognitive software. Arvind Krishna a "joué un rôle majeur dans le développement de technologies clés comme l'intelligence artificielle, le cloud, l'informatique quantique et la blockchain", liste Virginia Rometty dans un communiqué.

 

Arvind Krishna fut surtout l'architecte principal de l'acquisition de Red Hat, le spécialiste de l'open source pour l'entreprise. Un rachat à 34 milliards de dollars annoncé en octobre 2018 dans le but de doper les capacités d'IBM dans le cloud hybride. Ce rachat a été le plus important jamais réalisé par IBM.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media