Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Visa ouvre un lab inno 100% dédié au retail à Berlin

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A l’occasion de Visa Futures 2017 qui se déroule à  Barcelone ces 20 et 21 septembre, Visa a annoncé l’ouverture d’un lab dédié au retail à Berlin dès novembre 2017. Un espace de 500 m2 où le spécialiste du paiement exposera des solutions digitales dédiées aux points de vente physique. Présentation en direct de l'événement.

Visa ouvre un lab inno 100% dédié au retail à Berlin
Visa ouvre un lab inno 100% dédié au retail à Berlin © Stéphanie Mundubeltz-Gendron/L'Usine Digitale

Visa poursuit ses innovations dans le retail. Et annonce le lancement du "Retail Lab Experience". Le spécialiste du paiement a profité de son  événement annuel Visa Futures 2017 pour présenter le concept de ce nouvel espace dédié aux nouvelles solutions digitales pour les magasins physiques. L’ouverture est prévue en novembre 2017 à Berlin.
 

Un lab de 500 m2… en carton

Pour la création de ce Retail Lab Experience, Visa s’est appuyé sur Spielfeld, son hub innovation créé en partenariat avec Roland Berger. "On a décidé d’utiliser cet espace et les infrastructures que nous y avons pour créer un ‘retail experience lab’", explique Michel Hoffmann, à la tête du projet chez Visa. Spielfeld occupe actuellement 250 mètres carrés d’un espace de coworking et d’événements. L’espace passera à 500 m2.

"Ce sera notre garage : nous allons y créer notre 'pop-up shopping street'", se réjouit Michael Hoffmann. A l’intérieur, les zones d’expositions des solutions seront en carton (sans jeux de mots). "L’utilisation du carton nous permet de construire et de reconstruire différentes structures. Plus facilement", explique Michael Hoffmann. "Nous allons  ainsi recréer différents magasins sur des verticales". Objectif : tester de nouvelles idées et montrer ce à quoi pourrait ressembler les relations en face à face en magasin dans le futur.
 

Réduire les points de friction...

L’idée du projet est partie d’un constat. "Nous avons bien identifié les challenges des retailers. La partie online est en train de progresser mais la plus grosse part des dépenses se fait encore dans les magasins physiques", constate Michael Hoffman. Et si les gros retailers ont su s’organiser pour répondre à ces nouveaux consommateurs, la tâche est plus rude pour les moyennes et petites enseignes : "Beaucoup de ces retailers vont devoir fermer s’ils ne trouvent pas de réponses à ce challenge", anticipe Michael Hoffmann. Sa mission, donc : imaginer des solutions digitales pour éviter les scénarios catastrophes.

ET AMÉLIORER L’EXPÉRIENCE EN MAGASIN

 

 

A Barcelone, au sein du showroom éphémère créé pour Visa Futures, un espace dévoilait les grands principes de ce futur lab. Une vocation illustrée sur un mur animé. "Il s’agit d’apporter en magasin du fun, de la personnalisation, de la connectivité et de la praticité", résume Michael Hoffmann. Avant de préciser : "Beaucoup de retailers ouvrent des coffee shop dans leurs points de vente, mais ce n’est pas l’unique solution pour renforcer l’expérience client…" Si cela apporte du fun, cela n’augmente pas en effet le taux de conversion. Car le nerf de la guerre est bien là : il s’agit de diminuer les points de friction et d’améliorer l’expérience client en magasin pour vendre plus.
 

Des solutions fun et innovantes

Parmi les solutions, Visa pense notamment au process d’encaissement, trop souvent source d’abandon de panier. "Nous souhaitons le rendre le plus simple possible", exprime Thomas Hoffmann. Mais selon lui, ce n’est pas l’unique challenge du retailer : "Nous voulons intégrer les idées développées avec nos partenaires pour rendre le parcours d’achat plus holistique et voir comment cela résonne auprès du client final". Parmi ces idées, deux étaient déjà présentées sur le showroom.

Une box interactive

 


 

 

 

En partenariat avec Roland Berger et Garamantis, Visa présente une solution pour les achats en dehors des ouvertures de magasins. "Internet est ouvert tout le temps, et si vous allez dans une rue commerçante le soir ou le week-end, les magasins sont souvent fermés", commente Michael Hoffmann. Les partenaires ont ainsi imaginé une vitrine derrière laquelle le modèle d’un produit est exposé à côté d’un écran... La paroi interective permet de faire pivoter le produit à 360 degrés. La tablette, elle, affiche le descriptif du produit, ainsi que les avis et commentaires clients. L’idée ? Combiner l’expérience off-line aux avantages du on-line, avec également la possibilité de passer commande. Un site web grandeur nature en quelque sorte.

La tablette intégrée... mais utile

 

 

Deuxième cas exposé, une tablette "utile" au niveau d’un rayon de chaususres de sport. "La plupart du temps, les retailers n’ont plus le produit exposé ou demandé en stock. Dans ce cas de figure, les clients utilisent leur smartphone en boutique et commandent les produits mais via Amazon, Zalando…", indique Thomas Hoffmann. La solution, un écran tactile intégré au mur d’exposition qui permet de commander directement le produit souhaité. "Vous choisissez la couleur, la pointure et achetez directement", explique-t-il. Un moyen pour le retailer d’augmenter immédiatement son taux de conversion. Une solution également intéressante pour collecter de la donnée client. "Le client crée ainsi son profile directement en magasin et se connecter plus tard sur le site Web", ajoute Thomas Hoffmann. Nike testerait actuellement la solution dans l’un de ses flagships.


Une équipe amenée à grandir

Si actuellement, seulement trois personnes de Visa travaillent à la conception de ce lab, Visa compte bien faire grandir l’équipe. En attendant, elle s’est entourée de partenaires locaux à Berlin, comme Roland Berger… "L’idée n’est pas de dire que nous avons la solution, nous voulons les trouver avec nos partenaires", poursuit Michaël Hoffmann. "L’idée n’est pas de dire que nous avons la solution, nous voulons les trouver avec nos partenaires et d’apporter une vrai plus-value aux points de vente", conclut Michaël Hoffmann.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale