Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Viva Tech] MyCarSpot optimise la gestion des places de parking en entreprise

MyCarSpot propose une solution de gestion des parkings pour les entreprises. Concrètement, il est demandé aux collaborateurs disposant d'une place de parking attribuée de préciser toutes les semaines ou tous les mois les jours où ils n'en n'ont pas besoin. Ces places sont ensuite attribuées, au jour le jour, aux collaborateurs en faisant la demande, selon des critères qui peuvent être fixés par l'entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

MyCarSpot optimise la gestion des places de parking en entreprise
Stéphane Seigneurin, Cheyma Sassi et Alex Michel, l’équipe de MyCarSpot sur le salon Occitanie Innov près de Toulouse en janvier 2019. © MyCarSpot

MyCarSpot propose une solution d'optimisation des parkings entre les collaborateurs. Rencontré à l'occasion du salon parisien Viva Technology, qui se tient du 16 au 18 mai 2019, Stéphane Saigneurin, co-fondateur de la jeune pousse, promet "une augmentation de taille des parkings de l'ordre de 25 à 30%". Sur un parking de 350 places, un centaine de places peuvent être affectées tous les jours à d'autres collaborateurs grâce à MyCarSpot.

 

Recense et ré-attribut tous les jours les parkings disponibles

Concrètement MyCarSport recense les places de parking disponibles dans une entreprise. Puis, tous les mois ou toutes les semaines, selon les paramétrages souhaités par les entreprises, les collaborateurs disposant d'un parking reçoivent un mail ou un push afin de renseigner les jours où leur place ne sera pas occupée. Les collaborateurs le désirant peuvent demander à avoir une place de parking pour un jour donné et sont informés la veille si leur requête a été acceptée ou non.

 

 

Les parkings étant souvent fermés par des barrières, MyCarSpot peut brancher sur celle-ci un module IoT qui se connecte aux smartphones ou installer des caméras si la liste des plaques d'immatriculations est connue.

 

Des critères d'attributions souvent fixés par les entreprises

"Souvent les entreprises disent vouloir être ultra-équitables pour l'affectation de ces places", ajoute Stéphane Saigneurin. Elles sont attribuées aux collaborateurs selon des critères fixés par l'entreprise et/ou MycarSpot. Ancienneté, distance entre le domicile et le lieu de travail, enfant… sont des critères régulièrement plébiscités par les entreprises. MyCarSpot peut prendre en compte les demandes faites pour des véhicules électriques ou des scooters.

 

"En juin MyCarSpot va proposer un nouvel algorithme plus équitable, ajoute Stéphane Saigneurin. Moins une personne aura eu de place de parking, plus il aura de chance d'en avoir lorsqu'il fera une demande". Cet algorithme pourra être utilisé par toutes les entreprises le souhaitant. La jeune pousse souhaite aussi développer un nouvel onglet pour le covoiturage domicile travail d'ici la fin de l'année. Les personnes le souhaitant pourront y indiquer le trajet qu'elles réalisent et pourront être favorisées pour l'obtention d'une place de parking. MyCarSpot envisage éventuellement de se rapprocher d'une start-up spécialisée dans le covoiturage domicile travail pour cette nouvelle fonctionnalité.

 

5 000 places gérées par MyCarSpot

"Le système est gratuit pour les collaborateurs, précise Stéphane Saigneurin. Ce sont les entreprises qui payent un forfait selon le nombre de places de parking et le nombre d'utilisateur est illimité". Pour une centaine de places, MyCarSpot facture environ 200 euros par mois. Celle qui dit "gérer de la ressources", selon Stéphane Saigneurin, va appliquer son système pour la gestion des bureaux. MyCarSpot va mener un pilote en juin avec OLnet et pourrait diversifier ses activités si l'issu de ce test est positif.

 

La jeune pousse compte parmi ses clients des entreprises de 5 salariés et d'autres ayant 50 places de parking pour 650 collaborateurs. "Aujourd'hui, MyCarSpot gère environ 5 000 places de parking et la majorité des clients sont en région parisienne et dans des grandes villes", détaille Stéphane Saigneurin. MyCarSpot espère se lancer rapidement en Europe et dispose déjà d'un client, My Discovery Channel, à Londres (Angleterre) ainsi que d'un client à Genève (Suisse). La start-up envisage éventuellement de lever des fonds en série A en 2020 pour poursuivre ses ambitions internationales.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale