Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Vive les réseaux sociaux en chair et en os", le portrait chinois de Laure de la Raudière

Chaque semaine, L’Usine Digitale dresse le portrait chinois d’une personnalité de l’industrie ou du numérique. Aujourd’hui, Laure de la Raudière, député UMP, se prête au jeu en 13 questions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vive les réseaux sociaux en chair et en os, le portrait chinois de Laure de la Raudière
Le portrait chinois numérique de Laure de la Raudière

L'Usine Digitale - Si vous étiez une connexion, vous seriez... ?

Laure de la Raudière - Une fibre bien sûr, - universelle et pleine d’avenir -, et j’aurai une vraie préférence pour les territoires ruraux.

Si vous étiez un site web, vous seriez... ?

Un site d’information créé à partir de données rendues accessibles par les administrations ou collectivités locales, par le biais de www.data.gouv.fr. J’ai aussi une affection particulière pour www.nosdeputes.fr qui présente de façon synthétique l’activité de chaque député. A défaut, www.la-raudiere.com, bien sûr ! L’ "open-data" présente un intérêt sociétal majeur pour les services à la population dans le domaine de la santé, de l’éducation, pour le développement économique ou encore pour le renforcement de notre démocratie par une information plus large de nos concitoyens.

Si vous étiez une appli, vous seriez... ?

Twitter. Le réseau des gazouillis est un outil de veille d’information très puissant pour un politique.

Si vous étiez un système d'exploitation, vous seriez... ?

Linux

Si vous étiez une start-up, vous seriez... ?

Pertinence data intelligence... Certains "initiés" comprendront cette référence. Une certaine nostalgie de cette expérience passionnante a guidé ce choix de réponse!

Si vous étiez un réseau social, vous seriez... ?

Ma famille et mes amis, bref un bon vieux réseau en chair et en os de la génération 0.0, très XXème siècle…

Si vous étiez une requête Google, vous seriez... ?

www.google.fr : le renvoi vers la page d’accueil de Google, dont le logo change en fonction de l’actualité, est une invitation à la curiosité, à la connaissance, au savoir universel.

Si vous étiez un #hashtag twitter, vous seriez... ?

Ce que je suis, sans fard : #lauredlr

Si vous étiez un "fan" sur facebook, vous seriez... ?

Fan de Bruno Le Maire www.facebook.com/blm27 ! Le monde politique a besoin de passer au XXIème siècle ! Nous avons besoin d’un vrai renouveau démocratique. Homme d’écoute, de dialogue mais aussi d’autorité, je suis convaincue que Bruno Le Maire en a les capacités, le courage, la persévérance et l’envie !

Laure de La Raudière, député d’Eure-et-Loir et Maire de Saint-Denis-des-Puits, est secrétaire Nationale de l’UMP, en charge du numérique. Elle est l’une des rares politiques à maîtriser les enjeux de cette nouvelle technologie. Pour la suivre cherchez @lauredr sur Twitter.

Si vous étiez un "device", vous seriez... ?

Impossible de me passer d’un smarthphone, d’une tablette et d’un PC. Dites, vous n’auriez pas une solution plus simple pour moi ? 

Si vous étiez une technologie ou une innovation numérique, vous seriez... ?

Un drone Parrot assez grand pour transporter un - ou deux - passagers…

Si vous étiez un lieu du numérique, vous seriez... ?

Un technocentre qui présente les usages du numérique dans notre vie de demain, parce que ces centres me permettent d’imaginer l’avenir de mes gestes quotidiens ! Les questions essentielles de société que posent le numérique (développement de l’économie, amélioration de la santé publique ou de l’éducation, efficacité et évaluation de l’action publique, mais aussi respect de la vie privée et éthique dans l’usage des données personnelles) restent des sujets d’initiés, encore mal appréhendés par les dirigeants politiques de premier plan. Il y a pourtant urgence de définir ensemble quelle société –numérique- nous voulons créer.

Si vous étiez une icône du web, vous seriez... ?

Louis Pouzin, pionnier français de l’internet, inventeur du "datagramme". Il a été récompensé en 2013 par le premier prix Queen Elizabeth for Engineering aux cotés de Robert Kahn, Vinton Cerf, Tim Berners-Lee, Mark Andreessen, pour leurs contributions majeures à la création et au développement d'Internet et du World Wide Web.

Thibaut de Jaegher

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media