Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vivendi cède ses parts dans Maroc Telecom à Etisalat

Vivendi annonce ce 5 novembre avoir trouvé un accord avec l'opérateur émirati Etisalat afin de lui céder sa part de 53% dans Maroc Telecom pour 4,2 milliards d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vivendi cède ses parts dans Maroc Telecom à Etisalat
Vivendi cède ses parts dans Maroc Telecom à Etisalat © Gisi

Vivendi poursuit sa stratégie de cessions d'actifs au juste prix. Après s'être séparé d'une majeure partie du capital d'Activision-Blizzard, le groupe annonce la vente de ses parts dans Maroc Telecom, après avoir trouvé un accord avec l'opérateur émirati Etilasat. Il lui cédera sa part de 53% dans Maroc Telecom pour 4,2 milliards d'euros.

L'opération est confirmée quelques jours après la date butoir que les deux partenaires s'étaient fixée. Elle devrait être finalisée début 2014, sous réserve de l'approbation par les autorités de régulation des pays dans lesquels Maroc Telecom est implanté.

recentrage stratégique

"Cette cession s'inscrit dans la stratégie du groupe qui consiste à recentrer et développer ses activités dans les médias et les contenus", a expliqué Vivendi dans un communiqué repris par l'AFP. Etisalat, présent en Egypte et Arabie Saoudite, et possédant des participations en Afrique et en Asie, pose donc le pied sur un nouveau marché.

Maroc Telecom de son côté, a relayé cette information dans son communiqué "Maroc Telecom prend acte de ce que Vivendi et Etisalat ont signé l’accord final de la vente par Vivendi à Etisalat de 53% du capital de Maroc Telecom. Maroc Telecom et ses filiales suivent le processus pour entreprendre toutes les démarches qui leur incombent."

Mis en vente fin 2012 par Vivendi, la part de 53% dans Maroc Telecom a été courtisé par le coréen KT, le sud africain MTN et surtout le quatari Ooredoo et Etisalat, avant que celui ne reste seul en lice.

 

Présent dans le fixe, le mobile et internet, Maroc Telecom, dont Vivendi était actionnaire depuis 2001, est l'un des principaux opérateurs du continent africain avec des filiales au Burkina Faso, au Gabon, au Mali et en Mauritanie Il est l'opérateur historique du royaume marocain, où il reste numéro un sur les marchés fixe et mobile, devant Inwi (SNI, Zain) et Meditel (Orange).


Au 30 septembre 2013, sur neuf mois, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 21,4 milliards de dirhams (-4,7%), soit 1,91 milliard d'euros. Selon l'opérateur "cette baisse s’explique par un recul du chiffre d’affaires au Maroc (-8,4%), dans un contexte de forte concurrence sur le marché Mobile".

 
Sur le marché marocain, un chiffre d’affaires de 16,1 milliards de dirhams a été réalisé au 30 septembre (-8,4%). "La poursuite de 
la baisse des prix, la généralisation de la tarification à la seconde dans le Mobile prépayé et la baisse des tarifs de terminaison d’appels intervenue en janvier 2013" expliquent ce résultat selon le groupe qui compte 18,3 millions de clients mobile (+1.6%) au Maroc et par ailleurs 1,3 million de lignes fixes.

Au totale sur 9 mois, le parc d'utilisateurs du groupe a enregistré une croissance de 8,8% représentant près de 36 millions de clients. Ce résultat s'explique surtout par une forte croissance (+18,1%) des parcs à l’international.

Etisalat, détenu à 60% par l'Etat des Emirats arabes unis via Emirates Investment Authority (EIA), revendique 144 millions de clients dans 15 pays, dont 10,2 aux Emirats.

En 2012, ce groupe basé à Abu Dhabi, a enregistré 9 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 1,84 milliard de dollars de résultat net. Son chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois de 2013 vient de faire un bond de 19%, mais le groupe a déçu les analystes avec un recul de son résultat net de 18% sur le seul dernier trimestre.

 

 

 
Sylvain Arnulf avec Nasser Djama
 
 
nb : en dirhams (MAD), 1000 dirhams = 89.3 euros
 
 
 
 

 

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale