Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vogo Sports, la start-up montpelliéraine qui veut enrichir l’expérience des supporters

Deux fois nommée aux Sports Technology Awards du 15 avril à Londres, la start-up montpelliéraine Vogo offre aux supporters des stades une expérience enrichie, en live ou replay, via son application vidéo pour terminaux mobiles. Créée il y a trois ans, Vogo a aujourd’hui 50 événements programmés en 2016 et se donne les moyens de l’international.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vogo Sports, la start-up montpelliéraine qui veut enrichir l’expérience des supporters
Vogo Sports, la start-up montpelliéraine qui veut enrichir l’expérience des supporters

Visionner en live ou en replay un bel essai de rugby ou zoomer sur le tir gagnant d’un handballeur est devenu possible pour les spectateurs des stades grâce à l’application pour smartphone et tablette de la start-up montpelliéraine Vogo Sports, qui utilise des caméras et le réseau wifi des enceintes sportives. Après deux ans de R&D et 2 millions d’euros d’investissement, Vogo a lancé son application lors des Championnats d’Europe de judo d’avril 2014 à Montpellier. Depuis, elle a noué des partenariats avec plusieurs fédérations françaises (judo, lutte, ski, gymnastique...) et clubs sportifs. "Sur 2016, nous avons déjà en portefeuille 50 événements, dont un tiers à l’international", assure Christophe Carniel, président de Vogo, fondé en juin 2013 avec Pierre Keiflin (avec lequel il avait créé et dirigé jusqu’en 2012 Netia, spécialiste de la gestion de diffusion de contenus audiovisuels vendu en 2008 à Globecast). 

 

FEES ET REVENUS PUBLICITAIRES

"Vogo tire ses revenus de plusieurs sources, dont les fees pour l’utilisation de l’ensemble caméras-application par les fédérations et clubs sportifs, pour un événement ou une saison, et les revenus publicitaires", explique Christophe Carniel. Le club de rugby de Pau, qui évolue en Top 14, propose par exemple depuis décembre l’expérience Vogo lors des matches à domicile grâce au soutien de son sponsor Total, qui apparaît sur le flux d’images. "Une autre source de revenus est le data monétisable, ajoute Christophe Carniel. Nous préparons aussi pour le 2e semestre 2016 l’arrivée du e-commerce pendant l’événement, une première." Vogo préfère garder pour l’instant confidentielles ses prévisions de chiffre d’affaires.

 

BÊTE DE CONCOURS

Le monde du sport connecté a bien repéré la start-up montpelliéraine : Vogo a été sélectionnée dans deux catégories* des Sports Technology Awards attribués le 15 avril à Londres. Récompensant les sociétés innovantes de l’industrie sportive, ces trophées sont attribués par un jury de dirigeants et de champions. "C’est une manifestation de dimension mondiale, commente le président de Vogo. Etre nominé face à des ‘monstres’, c’est déjà être en finale. D’ailleurs, le dévoilement des listes a tout de suite suscité des contacts intéressants."
En mars, Vogo avait été lauréat du rendez-vous iSport Forumde Barcelone et du concours Vinci Start-Up Tour. Ce qui lui assure le déploiement en 2016 de sa solution lors d’un événement organisé dans un Vinci Stadium (réseau de 5 stades, dont le Stade de France).

 

FINANCER LA CROISSANCE

Vogo se donne les moyens de l’international : la start-up a annoncé fin 2015 un programme d’investissement de 4 millions d’euros, financement apporté par les fondateurs, des business angels et le capital-risqueur régional Soridec. Sur ce montant, 1 million couvrira le programme R&D 2016-2017. Le développement international est aussi une priorité : une filiale a été ouverte en Amérique du Nord, près de Montréal, et des bureaux commerciaux aux Pays-Bas et au Japon. "Nous venons également d’ouvrir un bureau à Paris et la Suisse nous intéresse", ajoute Christophe Carniel, qui vient de recruter l’ancienne directrice marketing d’Orchestra, Barbara Desmarest, comme business developer Europe. Vogo, qui emploie 15 salariés, prévoit de recruter "dix personnes dans les 12 mois. Nous avons notamment besoin de plusieurs développeurs".

 

* Best Technology for Commercial Returns  et Best Technology for Use by a Venue, Stadium, Club or Franchise

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale