Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen collabore avec le canadien DWave pour tester l'informatique quantique

Volkswagen profite du Cebit 2017 à Hanovre pour dévoiler un partenariat avec la société canadienne DWave. Objectif : exploiter la puissance de calcul de l'informatique quantique pour résoudre des problèmes de la vie (automobile) de tous les jours.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volkswagen collabore avec le canadien DWave pour tester l'informatique quantique
Volkswagen collabore avec le canadien DWave pour tester l'informatique quantique © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Après le big data, le "quantum data" ? Volkswagen se dit déjà prêt à tirer profit de l'informatique quantique pour booster ses projets de recherche et exploiter encore plus efficacement les données dont il dispose. Etonnant, car les ordinateurs quantiques n'existent pas encore véritablement, et les plus éminents scientifiques peinent à trouver des applications concrètes pour les premiers prototypes.

 

Pour réaliser cette prouesse (ou ce coup de com), Volkswagen s'est associé au pionnier canadien DWave Systems, autoproclamé première entreprise d'informatique quantique au monde. Ses ordinateurs quantiques 2000Q s (qui n'en seraient pas vraiment, même s'ils sont censés contenir 2000 qubits) sont utilisés par Volkswagen pour régler des "problèmes concrets". En l'occurrence, analyser des données de circulation issues de milliers de taxis de Pékin. Objectif de ce projet de recherche : créer des algorithmes innovants pour réduire les embouteillages en prenant compte une multitude de facteurs. Selon Volkswagen, la puissance de calcul du système de DWave permet d'intégrer un nombre de variables beaucoup plus important qu'avec des capacités de calcul conventionnelles.

 

Barcelone après Pékin ?

Le constructeur, qui se félicite d'être le premier au monde à utiliser cette technologie, voit d'autres débouchés pour cette simulation d'un nouveau genre, en lien avec "la conduite autonome, l'entreprise robotisée (contrôle de process assisté par l'IA), l'usine intelligente, les solutions de mobilité intelligente".

 

Volkswagen se dit déjà prêt à exploiter le logiciel créé avec SWave pour analyser d'autres jeux de données, notamment ceux du trafic automobile de Barcelone… ville où le groupe vient de créer son nouveau laboratoire de recherche sur les couleurs de Seat.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale