Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen et le dieselgate, Samsung et son Note 7... et l'Apple Watch : le pire de 2016 selon la MIT Technology Review

Vu ailleurs La MIT Technology Review s'est amusée à faire son "worst off" technologique de 2016. Au programme : certains choix évidents comme le fiasco du Samsung Galaxy Note 7 et d'autres plus audacieux, comme une plante pas si luminescente que ça et le médicament le plus cher du monde.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volkswagen et le dieselgate, Samsung et son Note 7... et l'Apple Watch : le pire de 2016 selon la MIT Technology Review
Volkswagen et le dieselgate, Samsung et son Note 7... et l'Apple Watch : le pire de 2016 selon la MIT Technology Review © Samsung

L'année 2016 a connu son lot de succès éclatants et d'échecs rententissants. La MIT Technology Review s'est plutôt concentrée sur la deuxième catégorie, avec un "worst off" des pires technologies de l'année. Volkswagen et Samsung y tiennent une place de choix, avec le dieselgate pour l'un (le trucage des taux d'émission de ses moteurs diesel) et le fiasco du Galaxy Note 7 pour l'autre (avec sa batterie explosive). Et ce même si l'affaire Volkswagen a éclaté en 2015, et non en 2016...

 

Plus étonnant, on retrouve dans cette sélection subjective l'Apple Watch, symbole selon la publication de l'échec des smartwatches, qui n'ont pas tenu leurs promesses. Les ventes "anémiques" de l'Apple Watch, la mise en sommeil du programme Moto360 de Motorola et la fin de Pebble sont d'autres signes alarmants pour le marché des "montres intelligentes" selon la MIT Technology Review.

 

Des fakes et des fails

Le site web n'épargne pas non plus le phénomène des "fake news", et les difficultés pour Facebook de mettre de l'ordre dans son fil d'actualité, et le "fail" du chatbot Tay de Microsoft, devenu raciste en quelques heures.

 

D'autres échecs moins médiatisés de ce côté ci de l'Atlantique sont aussi répertoriés par la MITTR. Une campagne Kickstarter à succès autour d'un projet de plante luminescente a tourné au fiasco : les biohackers n'ont pas réussi à fabriquer la plante espérée et les 5000 backers n'ont pas été remboursés. Un symbole des dérives des modifications génétiques… et du crowdfunding.

 

La MIT ne loupe pas non plus le Glybera, le médicament le plus cher du monde, plus d'un million d'euro l'unité… Si cher qu'il n'a été prescrit qu'une fois. Le site web ironise aussi sur les fausses promesses des "brain games" ces jeux censés nous muscler le cerveau... et qui ne réussissent qu'à nous divertir.

 

Lire la compilation des "fails" technos de 2016 sur le site de la MIT Technology Review
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale