Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Volkswagen ouvre un guichet unique et un incubateur pour se rapprocher des start-up

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le service Ideation Lab de Volkswagen crée un programme pour orienter les porteurs de projets vers les bons interlocuteurs au sein du groupe automobile.

Volkswagen ouvre un guichet unique et un incubateur pour se rapprocher des start-up
Volkswagen ouvre un guichet unique et un incubateur pour se rapprocher des start-up © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Au CeBIT de Hanovre, qui se tient du 20 au 27 mars 2017, Volkswagen a choisi d'installer son stand dans le hall 11, celui dédié aux start-up. Un emplacement stratégique qui démontre sa volonté de se rapprocher de l'écosystème innovation. Plusieurs entités du groupe y présentent leurs projets menés avec de jeunes pousses.

 

Au-delà de l'exposistion, Volkswagen veut amplifier ses liens avec les jeunes sociétés émergentes. Son service Ideation Hub, créé il y a deux ans, à Berlin et Wolfsburg, va créer un guichet d'accueil numérique pour les start-up dès ce 22 mars. Ce sera un premier point de contact pour les start-up, qui pourront être orientées vers le bon interlocuteur au sein de la tentaculaire multinationale.

 

Un parcours d'accompagnement standardisé va être mis en place. "Cela commencera par une évaluation rapide de la start-up, puis plus approfondie", explique Sten Gerecke, digital innovation manager. "On les fera ensuite pitcher devant des  collègues du Volkswagen Group. Puis plusieurs types de collaboration seront possibles : développement d'un projet pilote, prise de participation, entrée dans notre incubateur".

 

100 jours pour incuber 10 start-up du monde entier

Car c'est nouveau : le groupe Volkswagen se dote d'un incubateur à Dresde. Sa première promotion comptera dix start-up, accompagnées pendant 100 jours. Les jeunes pousses peuvent postuler jusqu'au 22 avril 2017 autour de trois grands sujets : mobilité, espace de travail du futur et industrie 4.0.


Le groupe Volkswagen a déjà identifié plus d'un millier de start-up, et travaille déjà étroitement avec une quinzaine d'entre elles. Parmi elles, la française Linkurious, basée à Paris, spécialisée dans le machine learning et le big data. C'est elle qui a été utilisée par des journalistes du monde entier pour explorer la gigantesque base de données des Panama Papers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale