Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volkswagen présente son concept de taxi volant

Les équipes chinoises de Volkswagen dévoilent leur prototype de taxi volant. L'aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) est baptisé V.MO. Volkswagen espère industrialiser ce prototype pour qu'il puisse transporter jusqu'à quatre passagers de façon autonome.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volkswagen présente son concept de taxi volant
Volkswagen présente son concept de taxi volant © Volkswagen AG

V.MO est le nom du prototype de taxi volant dévoilé par Volkswagen. La division chinoise du constructeur automobile a présenté ce prototype d'aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) le 27 juillet 2022. Son objectif est d'industrialiser ce concept de taxi volant autonome, surnommé "Flying Tiger".
 

Transporter quatre passagers

La version finale devrait pouvoir transporter jusqu'à quatre passagers et leurs bagages sur une distance de plus de 200 kilomètres. Il sera équipé de 8 rotors pour le décollage vertical et deux hélices pour le vol. L'appareil fera 11,2 mètres de long pour une envergure de 10,6 mètres. Le constructeur espère effectuer plusieurs essais en vol cette année afin d'optimiser le concept. Un prototype amélioré réalisera d'autres vols d'essai d'ici la fin de l'été 2023.

V. MO s'inscrit dans la stratégie de Volkswagen Chine visant à explorer de nouveaux concepts de mobilité individuelle et électrique. Dans ce sens, le constructeur a lancé la division Vertical Mobility pour développer des solutions de mobilité aérienne urbaine (UAM pour Urban Air Mobility) en 2020. En Chine, la mobilité urbaine aérienne est amenée à "avoir un rôle important dans l'avenir du transport urbain et interurbain en raison de mégapoles congestionnées", estime Volkswagen. Elle devrait ainsi devenir un marché clé.

Le constructeur explique que son eVTOL vise à répondre aux besoins de mobilités des clients chinois aisés et férus de technologie.
 

 

De nombreux acteurs

Volkswagen n'est pas le seul constructeur à se pencher sur ce secteur naissant de la mobilité aérienne urbaine. Suzuki a noué un partenariat avec la start-up japonaise SkyDrive. Honda s'est également lancé le défi de développer un eVTOL tout comme Hyundai. Fiat Chrysler s'est rapproché de la start-up Archer, tandis que Toyota a investi dans SkyDrive et Joby Aviation. Quant à Audi et Porsche, qui ont aussi montré leur volonté de se lancer, ils ne donnent pas plus d'informations sur leurs projets.

Au-delà des constructeurs automobiles, nombreuses sont les start-up à plancher sur des tels appareils aux côtés des spécialistes de l'aéronautique Airbus et Boeing, qui n'entendent pas passer à côté de ce nouveau moyen de transport.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.