Volkswagen choisit les puces de Qualcomm pour équiper ses véhicules autonomes

Après General Motors et BMW, au tour de Volkswagen de choisir Qualcomm et sa plateforme Snapdragon Ride pour faire tourner ses fonctionnalités de conduite autonome.

Partager
Volkswagen choisit les puces de Qualcomm pour équiper ses véhicules autonomes

Cariad, la filiale logicielle de Volkswagen, a annoncé le 3 mai 2022 se tourner vers Qualcomm pour ses systèmes de conduite autonome de niveau 4 SAE. Le constructeur souhaite utiliser les SoCs (system-on-chips) de la plateforme Snapdragon Ride de Qualcomm pour alimenter sa solution logicielle destinée à proposer des fonctionnalités de conduite autonome. Les partenaires n'ont pas précisés les détails financiers de l'accord.

"Un ordinateur sur roues"

"La voiture connectée et automatisée du futur est un ordinateur performant sur roues, explique Dirk Hilgenberg, CEO de Cariad, dans un communiqué. Derrière cela se cache une puissance de calcul extrêmement complexe." Snapdragon Ride sera un composant matériel important de la plateforme de calcul standardisée et évolutive qui équipera les véhicules du constructeur à partir du milieu de la décennie.

"A mesure que la quantité d'innovations augmente et leur complexité se renforce, des collaborations solides telles que la nôtre avec Cariad sont une nécessité non seulement pour répondre à des objectifs ambitieux de délai de commercialisation, mais aussi pour offrir des expériences de conduite automatisée sûres et fiables à tous", abonde Nakul Duggal, senior vice-président et directeur Automobile de Qualcomm. Volkswagen devrait également renforcer son partenariat avec Mobileye, la filiale d'Intel spécialisée dans la conduite autonome qui devrait faire son introduction en bourse, rapporte Reuters.

Cariad a aussi récemment annoncé un partenariat avec Bosch dans le but de rendre les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et les systèmes de conduite autonome adaptés à la production de série dans différentes gammes de véhicules. Ce partenariat se concentre sur le développement d'une plateforme logicielle standardisée. Volkswagen entend tout couvrir de la fabrication à la vente des véhicules, en passant par une offre de services de mobilité et le développement et la mise à jour continue des logiciels embarqués.

BMW, Daimler, Stellantis...

Les plateformes Snapdragon Ride, ouvertes et programmables, séduisent un nombre croissant de constructeurs. Différentes puces sont proposées selon leurs besoins, que ce soit pour des systèmes avancés d'aide à la conduite de niveau 1 et 2, 2+ et 3, ou de niveau 4 et 5. Avant Volkswagen, BMW et General Motors avaient déjà annoncé se tourner vers Qualcomm pour leurs prochaines générations d'ADAS et systèmes de conduite autonome. Stellantis et Renault, quant à eux, ont fait le choix plus large du Snapdragon Digital Chassis de Qualcomm sans forcément préciser s'ils entendaient utiliser la plateforme pour la conduite autonome Snadragon Ride.

Qualcomm a dévoilé sa nouvelle plateforme Snapdragon Ride au CES de Las Vegas en 2020. L'occasion pour l'Américain d'affirmer que son ambition dans l'automobile s'inscrivait au-delà de l'habitacle numérique et de la connectivité embarquée.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS