Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volocopter lève 170 millions de dollars, le lancement commercial de ses taxis volants en ligne de mire

Levée de fonds La start-up allemande Volocopter, spécialisée dans la mobilité urbaine aérienne, lève 170 millions de dollars. Un apport financier qui va l'aider à poursuivre le développement de ses taxis volants et de son drone afin d'obtenir toutes les certifications nécessaires en vue du déploiement de premiers services de transport de passagers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volocopter lève 170 millions de dollars, le lancement commercial de ses taxis volants en ligne de mire
Volocopter lève 170 millions de dollars, le lancement commercial de ses taxis volants en ligne de mire © Volocopter

Volocopter, start-up allemande spécialisée dans les taxis volants et autres drones de livraison, lève 170 millions de dollars. Un tour de table annoncé le 4 mars 2022 et mené par WP Investment, avec la participation de nouveaux fonds (comme celui d'Honeywell) et d'investisseurs historiques (Atlantia, Whysol, btov Partners, etc.). Avec cet apport financier, Volocopter explique vouloir poursuivre les étapes en vue de la certification de son aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) pour le transport de passagers. Une étape à franchir en vue du lancement commercial d'un service de taxi volant.

Trois appareils différents
La start-up allemande planche sur différents appareils. Le VoloCity est l'eVTOL au cœur de son futur service de taxi volant destiné aux villes. Le VoloConnect, le dernier appareil présenté par l'Allemand, est également destiné au transport de passagers mais sur des distances moyennes pour relier des banlieues aux centres villes. Enfin, le VoloDrone est destiné à des cas d'usage industriels comme le transport de marchandises BtoB ou l'épandage sur des champs. En parallèle, l'Allemand planche sur une plateforme numérique baptisée VoloIQ pour gérer les différents services de mobilité, et une plateforme destinée à l'atterrissage et au décollage des eVTOL baptisée VoloPort.

"Ce tour de table témoigne de la position de leader de Volocopter sur un marché émergent très attractif, affirme le CEO Florian Reuter dans un communiqué. Nous continuons à faire des progrès techniques et commerciaux significatifs alors que nous nous efforçons de donner vie à la mobilité aérienne urbaine à grande échelle dans les villes du monde entier". Volocopter a décroché l'agrément DOA (Design Organisation Approval) auprès de l'agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et une certification lui permettant de réaliser des vols d'essais dans un périmètre limité. La start-up souhaite notamment réaliser une série de tests de son eVTOL à l'aérodrome de Pontoise.

A quand un premier déploiement ?
Volocopter s'est engagé à lancer des services commerciaux de taxi volant dans plusieurs villes. Singapour est intéressé. Pourraient également être concernées Rome et Paris. Au-delà de sa participation au tour de table, le fonds sud-coréen WP Investment va conclure un partenariat stratégique en vue de créer une coentreprise avec Volocopter pour proposer des services de mobilité aérienne urbaine dans les villes de Corée du Sud.

Volocopter a récemment annoncé un accord de principe avec Aviation Capital Group (ACG) pour l'acquisition et la location d'eVTOL pour un montant pouvant atteindre 1 milliard de dollars. Ce n'est pas la seule entreprise à suivre de près les avancées du secteur. ADAC Luftrettung, le plus grand opérateur d'ambulances aériennes d'Allemagne, a commandé deux véhicules à Volocopter pour tester leur utilisation en vue d'une intégration à sa flotte d'hélicoptères.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.