Volocopter lève 200 millions d'euros pour poursuivre le développement de son taxi volant

Volocopter, start-up allemande qui souhaite développer et concevoir un taxi volant baptisé VoloCity, lève 200 millions d'euros. Un apport financier qui va lui permettre de poursuivre ses démarches tendant à certifier son appareil et multiplier les essais.

Partager
Volocopter lève 200 millions d'euros pour poursuivre le développement de son taxi volant

Volocopter a annoncé mercredi 3 mars 2021 avoir levé 200 millions d'euros pour poursuivre le développement de son taxi volant. Une levée de fonds en série D pour la start-up allemande menée auprès de l'ensemble de ses investisseurs historiques ainsi que les nouveaux investisseurs BlackRock, Avala Capital, Atlantia S.p.A., Continental AG, NTT, Tokyo Century et d'autres encore. La jeune pousse a levé un total de 322 millions d'euros depuis sa création.

En quête de certification
Volocopter se concentre sur le développement d'un taxi volant pour transporter des passagers en zone urbaine. Elle a récemment présenté la cinquième version de son taxi volant baptisée VoloCity qui est en cours de certification auprès des autorités européennes pour le transport de passagers. L'appareil devrait être testé en juin 2021 à l'aérodrome de Pontoise - Cormeilles-en-Vexin, en Ile-de-France.

Cette levée de fonds, explique Volocopter, doit lui permettre de solidifier sa position de leadeur dans le marché de la mobilité urbaine aérienne avec la certification de son VoloCity et l'accélération du déploiement des premières routes commerciales. La start-up allemande espère avoir une certification complète de l'EASA (l'agence européenne de la sécurité aérienne) pour son VoloCity d'ici fin 2022.

Volocopter souhaite ouvrir les premières routes commerciales au cours des deux prochaines années. Au-delà du VoloCity, la start-up planche aussi sur des VoloPort, une infrastructure conçue pour accueillir ces appareils en milieu urbain ainsi que les passagers en transit.

Secteur BtoB et logistique
Volocopter ne se contente pas de viser le marché du transport de personnes. Un opérateur allemand réfléchit au cas d'usages possibles du VoloCity dans le cadre d'un service d'urgence. Ce véhicule pourrait servir pour les opérations ne nécessitant pas d'évacuation d'un blesse. Enfin, la jeune pousse développe aussi un VoloDrone pour des usages industriels ou agricoles et le transport logistique.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS