Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volvo et Uber dévoilent la nouvelle version de leur véhicule autonome pouvant être produit en série

Uber et Volvo Cars ont présenté mercredi 12 juin 2019 un véhicule de série prêt pour la conduite autonome mais équipé de pédales et d'un volant. Uber, qui cherche à opérer une flotte de robot-taxi, développe des briques technologiques pour les véhicules autonomes mais ne souhaite pas produire lui-même ses propres voitures.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volvo et Uber dévoilent la nouvelle version de leur véhicule autonome pouvant être produit en série
Volvo et Uber dévoilent la nouvelle version de leur véhicule autonome pouvant être produit en série © Volvo Cars

Uber et Volvo ont annoncé mercredi 12 juin 2019, à l'occasion de l'Uber Elevate Summit, avoir mis au point un véhicule de série adapté pour la conduite autonome. Le SUV XC90, conçu via la plate-forme modulaire SPA de Volvo, est spécifiquement conçu pour être facilement équipé des systèmes de conduite autonome développés par Uber.

 

Un SUV équipé de pédales et d'un volant

Volvo Cars et Uber ont conclu un partenariat en 2016 qui prévoit la livraison de dizaines de milliers de véhicules prêts pour la conduite autonome au cours des prochaines années. Le véhicule présenté aujourd'hui est le troisième qu'ils développent ensemble et le premier véhicule de série pouvant être pleinement autonome. Mais celui-ci est bien évidemment toujours équipé de pédales et d'un volant puisqu'un opérateur qualifié doit être capable de reprendre le contrôle du véhicule à tout moment. A l'intérieur du véhicule, le passager peut suivre son voyage à l'aide d'un écran fixé derrière les sièges avant. Via l'application disponible sur ces tablettes, il peut facilement demander une assistance en cas de problème.

 

Des capteurs sont fixés sur le toit et au sein du véhicule afin de permettre au système de conduite autonome développé par Uber de manœuvrer le véhicule. Le SUV est aussi équipé de "systèmes de secours pour les fonctions de direction et de freinage ainsi que d’une alimentation de secours par batterie", précise le constructeur dans un communiqué. Concrètement, en cas de défaillance des systèmes primaires, le véhicule est immédiatement stopper grâce à ces systèmes de secours.

 

Les essaies véhicules autonomes d'Uber fortement ralentis

Uber aurait reçu une douzaine de prototype déjà mais n'a pas encore déployé ce véhicule sur la route, selon Reuters. Le géant du VTC, qui a récemment fait son entrée en Bourse, espère faire partie des premières sociétés proposant un service de robot-taxi à la demande. Mais ses essais de conduite autonome ont été considérablement ralentis depuis l'accident mortel survenu en mars 2018. L'entreprise a repris ses essais en décembre dernier en accord avec les autorités de l'Etat de Pennsylvanie mais ces derniers restent assez limités. En parallèle, ses concurrents comme Cruise et Waymo poursuivent leurs tests.

 

Volvo Cars, de son côté, ambitionne de fournir des véhicules autonomes à d'autres entreprises de VTC puisque le partenariat avec Uber n'est pas exclusif. Le constructeur suédois pense s'appuyer sur un concept de véhicule de base similaire pour le lancement de ses futures voitures autonomes au début des années 2020. "D’ici le milieu de la prochaine décennie, un tiers des voitures que nous vendrons devraient être entièrement autonomes", prédit dans un communiqué Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale