Volvo investit dans la start-up Spectralics, spécialiste de la réalité augmentée pour pare-brise

Volvo investit 2 millions de dollars dans la start-up Spectralics, qui développe un film optique applicable sur des surfaces transparentes de toutes formes et tailles. Concrètement, fixée sur un pare-brise, une telle technologie permettrait au constructeur d'afficher des informations en réalité augmentée pour le conducteur de ses voitures.

Partager
Volvo investit dans la start-up Spectralics, spécialiste de la réalité augmentée pour pare-brise

Volvo Cars a annoncé le 23 novembre investir dans Spectralics, une start-up spécialisée dans les technologies de l'optique et de l'imagerie. Le constructeur automobile a investi 2 millions de dollars dans cette start-up via son bras financier Volvo Cars Tech Fund, selon TechCrunch. Spectralics développe une infrastructure d'imagerie et d'optique de pointe englobant les matériaux, le matériel et les logiciels, permettant de proposer une grande variété de solution optiques.

Un film optique pour les pare-brise
Grâce à cet investissement, Volvo peut accéder à la technologie développée par la jeune pousse à un stade précoce. "En soutenant leur développement, nous mettons en avant le potentiel que leurs produits pourraient avoir dans les futures voitures Volvo", ajoute Henrik Green, chief product officer chez Volvo Cars.

Spectralics met notamment au point un combinateur mince multicouche (MLTC) : ce film optique mince est applicable sur des surfaces transparentes, de toutes formes et tailles. Si cette technologie est intégrée aux pare-brise et aux vitres des voitures, il serait alors possible de diffuser des images sur le verre. L'investissement de Volvo va notamment permettre à la start-up de poursuivre sa R&D sur cette technologie.

Dans le domaine automobile, les débouchés des recherches de Spectralics sont évidents. Dans le cadre d'une utilisation sur un pare-brise, cette technologie permettrait de créer un large champ de vision pour un affichage tête haute et des objets virtuels pourraient être superposés sur le monde réel. Volvo promet une véritable amélioration de l'expérience utilisateur et une sécurité renforcée. D'autres usages de la technologie incluent des filtres pour des lunettes ou des projections holographiques.


De nombreux constructeurs développent des affichages tête haute qui sont de plus en plus proposés sur les nouveaux modèles. Souvent, cet affichage en réalité augmentée est créé à partir d'écran LCD, de miroirs et de lentilles spéciales. Un jeu de réflexion de faisceaux qui permet d'afficher des informations sur le pare-brise du véhicule.

Volkswagen propose de série cette technologie sur ses ID.3 et ID.4. Mercedes également sur la Classe S. Allant dans ce sens, Panasonic Automotive System, la division du géant japonais fournissant des technologies pour l'industrie automobile, a noué un partenariat avec la start-up britannique Envisics dans le but de produire la future génération de son affichage tête haute en réalité augmentée.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS