Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Voodoo, leader français du jeu casual sur mobile, est valorisé 1,2 milliard d'euros grâce à Tencent

La France a une nouvelle licorne. C'est Voodoo, un spécialiste du jeu mobile, qui dépasse le milliard de dollars de valorisation grâce à l'arrivée de Tencent à son capital. Un partenariat qui va permettre à cette jeune entreprise parisienne de pénétrer le marché chinois, tandis que Tencent renforce sa position d'acteur majeur du secteur vidéoludique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Voodoo, leader français du jeu casual sur mobile, est valorisé 1,2 milliard d'euros grâce à Tencent
Les jeux à succès de Voodoo. © Voodoo

Le géant chinois Tencent poursuit ses investissements dans le secteur du jeu vidéo, et c'est une entreprise française qui en bénéficie cette fois-ci. La start-up Voodoo, fondée en 2013 à Paris, annonce l'arrivée du Chinois à son capital ce 17 août. Il devient actionnaire minoritaire pour une somme non divulguée, mais porte tout de même la valorisation de Voodoo à 1,2 milliard d'euros.

Elle devient ce faisant une "licorne", rejoignant des entreprises comme BlaBlaCar, OVHcloud, Dataiku ou Doctolib. Voodoo avait précédemment laissé entrer Goldman Sachs à son capital en 2018. Alexandre Yazdi, cofondateur de Voodoo avec Laurent Ritter, en reste l'actionnaire majoritaire et continuera de diriger l'entreprise.

Un spécialiste des jeux mobiles "hyper casuals"
Voodoo s'est spécialisée dans les jeux dit "hyper casuals", avec des graphismes simples et un gameplay addictif mais sans beaucoup de profondeur. Une recette particulièrement efficace sur smartphone, d'autant que les jeux sont monétisés par la publicité et donc gratuits au téléchargement.

Le plus gros hit de l'entreprise, Helix Jump, a été téléchargé plus de 500 millions de fois, et Voodoo se targue de 3,7 milliards de téléchargements pour tous ses jeux au total. Outre son activité de développement, elle publie aussi des jeux de développeurs tiers, et a annoncé le 12 août un concours global avec 100 000 dollars de prix à la clé pour dénicher de nouveaux talents.

Voodoo accède au marché chinois
Ce partenariat a du sens pour les deux entreprises. Pour Tencent, s'allier avec Voodoo fournit un incubateur de jeux simples qui pourraient être transposés sur WeChat sans trop de soucis, notamment parce qu'ils n'incluent pas de microtransactions dans les applications, une pratique strictement régulée en Chine. Du côté de Voodoo, avoir l'appui de Tencent lui ouvrir les portes du gigantesque marché chinois.

Dans un communiqué, Alexandre Yazdi déclare d'ailleurs : "Nous sommes ravis d'accueillir Tencent, une entreprise que nous admirons pour ses jeux et applications grand public. Nous avons hâte de développer de nouveaux produits ensemble pour le marché asiatique, et de publier des jeux créés par les nombreux studios talentueux de cette région."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media