Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Voodoo, licorne française du jeu sur mobile, lève 266 millions d'euros auprès de GBL

Levée de fonds Voodoo, la licorne française spécialisée dans le jeu sur mobile, continue d'attirer les investisseurs. Le dernier en date : la société d’investissement Groupe Bruxelles Lambert (GBL) qui a investi 266 millions d'euros dans la start-up portant sa valorisation à 1,7 milliard d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Voodoo, licorne française du jeu sur mobile, lève 266 millions d'euros auprès de GBL
Voodoo, licorne française du jeu sur mobile, lève 266 millions d'euros auprès de GBL © Voodoo

La licorne française Voodoo lève de nouveaux des fonds. Après l'arrivée de Tencent à son capital l'été dernier, Voodoo a annoncé le 30 juillet 2021 lever 266 millions d'euros auprès de la société d’investissement Groupe Bruxelles Lambert (GBL). Cette dernière souhaite soutenir le développement futur de Voodoo, notamment au travers d’opérations de fusions-acquisitions.

La transaction se fera principalement sous la forme d'actions privilégiées et accordera à GBL une participation de 16% dans Voodoo. Cette opération porte la valorisation de Voodoo à 1,7 milliard d'euros.


Le pari des jeux "hypercasuals"
Fondée à Paris en 2013 par Alexandre Yazdi et Laurent Ritter, Voodoo développe, en partenariat avec environ 2000 studios dans le monde, des jeux dits "hypercasuals" pour mobile. Avec ses 300 millions de joueurs actifs par mois et plus de 230 titres disponibles gratuitement sur les plateformes de téléchargement, Voodoo semble avoir trouvé la recette gagnante avec ses jeux à la prise en main facilitée. Parmi ses meilleurs succès, la société compte de célèbres jeux comme Helix Jump et Aquapark.io.

Basée en France, la licorne dispose également de bureaux en Allemagne, Turquie, Royaume-Uni, Pays-Bas, Ukraine, Espagne, Canada, Japon et Singapour. La participation de GBL s'ajoute à celle de la banque Goldman Sachs, auprès de laquelle Voodoo a levée 200 millions de dollars en 2018, et Tencent. L'arrivée de Tencent à son capital, pour un montant non divulgué, a ouvert les portes du marché chinois à Voodoo et lui a permis d'intégrer ses jeux sur WeChat.

Pour GBL, la transaction devrait être finalisée, une fois les autorisations nécessaires reçues, au cours du troisième trimestre 2021. "Cette acquisition augmente l'exposition de GBL à des développements durables prometteurs dans le domaine des jeux en ligne et de la publicité en ligne, conformément à notre stratégie d'être plus présent dans l'espace de la technologie européenne", a commenté Ian Gallienne, le CEO de GBL à l'origine de cette nouvelle stratégie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.