Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vous jouez, ils collectent vos données

Encore une nouvelle méthode pour collecter facilement les données de potentiels clients : les entreprises peuvent mettre en ligne de petits jeux, auxquels les internautes accèdent grâce à une inscription. Ils donnent à la marque leur nom, leur prénom et leur adresse mail. Il est facile pour la société de réutiliser ces data pour envoyer des publicités ou des offres aux joueurs. Ces programmes permettent aussi aux groupes de créer le buzz sur les réseaux sociaux et de générer du trafic sur leurs sites web.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vous jouez, ils collectent vos données
Vous jouez, ils collectent vos données © L'Usine Nouvelle

Station-service Total, il est 22h. Un conducteur s'arrête à la pompe et flashe un QR code sur une affiche installée à proximité. Il met de l'essence dans sa voiture et commence, en même temps, à pianoter frénétiquement sur son smartphone. Soudain il bondit, les bras en l'air, comme s'il avait gagné une course automobile. Normal : il a gagné une course automobile, mais sur son téléphone. "Ce jeu de vitesse dure environ une minute. Nous l'avons conçu pour Total, qui travaillait en partenariat avec Coca Cola sur cette opération", explique Michaël Reisner, directeur conseil marketing et communication chez La Fabrique à jeux et à buzz, la PME qui a créé cette application mobile, repérée par L'Usine Digitale pendant le salon E-commerce Paris 2014.

Fondée en 1999 et basée à Paris et Los Angeles, cette entreprise édite de nombreux "jeux marketing" pour de grosses sociétés, comme EDF, Air France, Orange ou encore SFR. "Ces petits programmes leurs permettent de collecter facilement des données qualifiées : pour jouer, l'internaute doit donner son nom, son prénom et son adresse mail. L'entreprise peut utiliser par la suite ce contact pour envoyer de la publicité ou des offres spécifiques, d'autant que le joueur est a priori intéressé par les thématiques liées à la marque", détaille Michaël Reisner.

Partages sur les réseaux sociaux

Mais ces jeux, quiz et autres outils de divertissement servent de multiples autres objectifs. Ils permettent aux entreprises de promouvoir leur image, de créer le buzz sur les réseaux sociaux : "les internautes partagent leurs résultats sur leur profil Facebook ou Twitter, car ils ont participé au jeu, ils n'ont pas l'impression de faire de la publicité car ils sont engagés activement dans le processus", souligne le directeur conseil. Ils deviennent volontairement ambassadeurs de la marque.

 

Retrouvez ici notre dossier Game of pros : ces start-up qui exploitent les mécanismes du jeu vidéo

 

Les jeux marketing permettent également de générer du trafic sur les sites web des sociétés qui les utilisent. "Imaginons un quiz où le joueur devrait répondre à la question : 'quel meuble est actuellement populaire en Suède?' Pour avoir accès à un indice, le mobinaute se rend, [via un lien hypertexte,] directement sur le site de la marque et cela génère des pages vues pour le site", pointe-t-il. La Fabrique à jeux et à buzz crée aussi pour ses clients des "serious games", qui leur permettent de former de manières plus efficaces leurs salariés à des problématiques ciblées.

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale