Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La réussite en trompe-l'oeil de Netflix

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Une analyse de Valéry Michaux publiée par le site The Conversation compare les points forts et les points faibles de Netflix. L'entreprise qui a réussi par une audacieuse politique de différenciation pourra-t-elle survivre en se normalisant ? Ou est-elle condamnée à une innovation permanente ?

La réussite en trompe-l'oeil de Netflix
Tout réussit à Netflix... mais jusqu'à quand ? © Netflix

Le site Internet theconversation.fr publie une analyse de Valéry Michaux, enseignant-chercheur habilitée à diriger des recherches à Neomia Business School sur le site de vidéo à la demande Netflix. Dès le titre, le ton est donné : "Netflix, talentueux colosse aux pieds d'argile". Pour le talent et le colosse, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Vingt ans après sa création, l'entreprise californienne compte 125 millions de client dans le monde, dont plus de la moitié en dehors des Etats-Unis. C'est donc un succès mondial.


Initialement vendeuse de DVD en ligne, l'entreprise a su s'adapter et offre aujourd'hui des vidéos en ligne, à le demande. Ses points forts : une solution technologique de qualité et une obsession de l'expérience client. "Aujourd’hui, la capacité de Netflix à gérer une expérience client digitale optimum est l'un de ses principaux avantages concurrentiels", explique Valéry Michaux.  

 

Un producteur original et ambitieux 

Ensuite, l'entreprise a su se diversifier. De service de diffusion, elle est devenue un producteur à succès, de séries d'abord, puis de longs métrages de cinéma, même si le Festival de Cannes les snobe. Car, comme producteur, Netflix a toujours su prendre des risques, estime l'auteur de cette analyse.

Et c'est là que réside l'un des dangers qui guette la société. Pour obtenir une telle croissance, Netflix a dû s'endetter. Et pour réduire sa dette, la start-up pourrait être tentée de produire des contenus plus consensuels. Ce que laisse présager l'arrêt de la production de certaines séries emblématiques de ses débuts. Netflix pourra-t-elle survivre en se normalisant ? C'est une des questions soulevée par cet article.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale