Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Wall-ye : viticulteur, et plus si affinités

P. D. |
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Wall-ye : viticulteur, et plus si affinités
Wall-ye : viticulteur, et plus si affinités

Le robot VIN, dont le prototype a vu le jour en 2012, a ouvert la voie. Fonctionnant à l’énergie solaire, il peut identifier et tailler chaque pied de vigne. Avec ses deux bras munis de sécateurs, ses quatre roues, ses six caméras, sa cartographie GPS, il circule entre les rangs du vignoble de façon autonome, contourne les obstacles, reconnaît les branches. Wall-Ye le commercialise depuis cette année et devrait mettre sur le marché, dans les prochains mois, un autre robot, baptisé Myce [photo]. Plus haut et réglable en largeur (de 60 centimètres à 2,50 mètres), doté de trois panneaux solaires, c’est un outil polyvalent qui tond, nettoie les pieds de vigne, cueille les salades et les melons dont il analyse la taille et la collerette pour savoir s’ils sont mûrs. Robot VIN et Myce partagent un même cœur, une tablette PC et un logiciel de reconnaissance des formes. "Si l’on maîtrise la reconnaissance des formes en milieu extérieur, on peut tout faire", explique Christophe Millot, informaticien et patron de Wall-Ye. Il s’est associé à l’ingénieur Guy Julien, qui s’occupe de la fabrication. "En cas de panne, je peux livrer un modèle de remplacement en 24 heures. Le client change sa tablette et n’a rien à programmer."

Son point fort : Des algorithmes très performants

En chiffres :  Créé en 2009, 4 salariés.

1,4 million d’euros de chiffre d’affaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media