Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Wallapop, équivalent du site "leboncoin" en Espagne, lève 191 millions de dollars

Levée de fonds Le site espagnol Wallapop, spécialisé dans les petites annonces entre particuliers, annonce une levée de fonds portant sa valorisation à 840 millions de dollars. On trouve parmi les investisseurs Korelya Capital, le fonds créé par Fleur Pellerin en 2016.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Wallapop, équivalent du site leboncoin en Espagne, lève 191 millions de dollars
Wallapop, équivalent du site "leboncoin" en Espagne, lève 191 millions de dollars © Wallapop

La start-up espagnole Wallapop, spécialisée dans les petites annonces entre particuliers, a annoncé ce jeudi 25 février avoir bouclé un tour de table de 191 millions de dollars, soit environ 157 millions d’euros. Mené par Korelya Capital, le fonds de capital-risque français créé par Fleur Pellerin et soutenu par le groupe coréen Naver, il fait également participer les partenaires historiques de Wallapop – Accel, Insight Partners, 14W, GP Bullhound et Northzone.

Cette levée de fonds, qui valorise Wallapop à 690 millions d'euros, doit permettre à la pépite barcelonaise de poursuivre son développement, notamment en matière d'infrastructure, et de se lancer dans d'autres pays, dont l'Italie.

15 millions d’utilisateurs
Née à Barcelone en 2013, Wallapop est une place de marché dédiée à la vente entre particuliers. Elle se concentre sur le marché des produits de seconde main tout en laissant une place essentielle aux petits producteurs et artisans. Elle a également récemment mis en place Envios, un service d’expédition de colis disponible dans toute l’Espagne, et qui recouvre désormais 20% des marchandises transitant sur le site.

La société revendique 15 millions d’utilisateurs – un tiers de la population espagnole – et figure 4e des applications de shopping en Espagne, selon AppAnnie. Dirigée par un ancien cadre de chez eBay, elle a absorbé il y a cinq ans LetGo, une société américaine, avant de revendre ses parts en 2018 pour 189 millions de dollars.

Le rival du boncoin profite comme ses concurrents d’un contexte favorable qui a vu, avec la pandémie de Covid-19 et les différentes mesures de confinement, une hausse des transactions en ligne. La période a aussi été marquée par une augmentation de l’activité des plateformes de seconde main, comme en témoigne le récent cap franchi par leboncoin, avec un record de 20,4 millions de visites en une seule journée le dimanche 7 février.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.