Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Walmart annonce le déploiement de centres de distribution automatisés dans son réseau de supermarchés

Le distributeur américain Walmart a dévoilé un plan de déploiement de centres de distribution automatisés. Il teste actuellement trois solutions du marché, fournies par Alert Innovation, Dematic et Fabric.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Walmart annonce le déploiement de centres de distribution automatisés dans son réseau de supermarchés
Walmart annonce le déploiement de centres de distribution automatisés dans son réseau de supermarchés © Walmart

Le retail vit sans doute l’une de ses plus intenses transformations. Aux Etats-Unis, Walmart a annoncé mercredi 27 janvier un vaste déploiement de centres automatisés "locaux". Pour ce faire, le distributeur américain s’allie avec un certain nombre de partenaires technologiques, eux-mêmes concurrents, dont Alert Innovation, Dematic et Fabric.

"Nous testerons différentes orientations et innovations complémentaires avec ces partenaires pour comprendre ce qui fonctionne le mieux dans différents environnements", explique Walmart dans un communiqué.

La force du réseau physique pour lutter contre Amazon
Les centres de distribution automatisés, ou "fulfillment centers", permettent d’automatiser le traitement et la préparation des commandes. Ils s’appuient sur des solutions robotiques qui permettent de réduire le temps consacré à l’exécution des opérations. Selon Walmart, ils pourront être adossés aux magasins ou intégrés à des supermarchés existants. Ils permettent de stocker l’ensemble d’une offre classique, des produits frais et surgelés aux produits électroniques en passant par des produits hygiène et beauté.

Walmart explique avoir testé le dispositif dans un premier centre de distribution local à Salem, dans le New Hampshire, depuis fin 2019. Le retailer affirme être en mesure de traiter davantage de commandes, plus rapidement. "Une fois la commande préparée, le système la stocke jusqu'à ce qu’à son départ du centre. L'ensemble de ce processus peut prendre quelques minutes entre le moment où la commande est passée et le moment où elle est prête à être récupérée par un client ou un livreur", témoigne l’enseigne.

Le réseau physique de Walmart est son point fort. Le retailer américain dispose de plus de 4 700 points de vente et d'un maillage complet du territoire américain. "L’un des avantages concurrentiels de Walmart réside dans ses magasins, résume Tom Ward, vice-président Walmart U.S. Aujourd’hui, les magasins se transforment pour d’autres cas d’usage, comme la préparation des commandes en clickandcollect et en livraison, passées depuis le site Walmart.com".

Bientôt des points de retrait automatiques
"Des dizaines" d'emplacements sont prévus et beaucoup d'autres à venir", annonce Walmart qui reste donc évasif. Le distributeur annonce par ailleurs prévoir d’ajouter des points de retrait automatisés permettant à un client ou à un livreur de récupérer une commande après avoir débloquer un compartiment via un code. Une solution qui évoque le nouveau kiosque inauguré par l’enseigne Albertsons en janvier dernier, installé près d'un supermarché Jewel-Osco.

A noter que Dematic, qui est spécialisée dans les solutions automatisées de stockage, et qui distribue entre autres en France les cubes robotisés d’AutoStore, travaille également avec Amazon. Pas pour n’importe quel projet : elle aide justement la société de Seattle s’appuie sur sa solution pour créer des espace de micro fulfillment intégrés à son supermarché du futur. Pour Amazon, ce concept permet de déployer des espaces complémentaires de ses sites de dsitribution situés en périphérie, et donc de réduire encore un peu plus les délais de livraison.

La pandémie a mis les distributeurs alimentaires sous une pression inédite. La nécessité d’automatiser le traitement des commandes en lignes paraît désormais inéluctable, d’autant plus que les personnels du commerce restent particulièrement exposés et qu'aucun distributeur ne souhaite laisser Amazon gagner des parts de marché. FreshDirect utilise également la solution de Fabri, Albertsons étend son partenariat avec Takeoff Technology tandis que H-E-B utilise Swisslog. Kroger s’est allié quant à lui à Ocado.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.