Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Walmart s’allie à Shopify pour doper le développement de sa marketplace

Le distributeur américain Walmart a annoncé le 15 juin un partenariat avec l’éditeur de solution Shopify. En se rapprochant du spécialiste en solutions e-commerce, le grand rival d’Amazon aux Etats-Unis veut, une fois pour toute, combler son retard en augmentant la force de frappe de sa marketplace.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Walmart s’allie à Shopify pour doper le développement de sa marketplace
Walmart s’allie à Shopify pour doper le développement de sa marketplace © Walmart

Walmart est bien décidé à s’imposer dans le paysage de l’e-commerce américain. Déjà engagé dans un vaste plan de transformation, le distributeur a sans doute vu ses plans bousculés par l’épidémie de Covid-19. Signe de cette accélération, l’annonce, lundi 15 juin, d’une alliance avec l’éditeur de solutions Shopify.

Selon cet accord, les vendeurs tiers qui utilisent la plateforme de Shopify auront désormais la possibilité de vendre leurs produits sur le site Walmart.com, et d'accéder ainsi aux 120 millions de visiteurs mensuels de la Walmart Marketplace. Les vendeurs Shopify sont invités à installer l'application Walmart Marketplace depuis l'App Store de Shopify et à vérifier leur éligibilité. S’ils répondent aux critères, ils ont la possibilité de mettre leur catalogue sur Walmart Marketplace tout en gardant la main sur les fiches produits, qui peuvent être mises à jour en temps réel.

1 200 entreprises éligibles fin 2020

Né au Canada en 2004, Shopify est devenue en quelques années la solution e-commerce de référence pour les petites et moyennes entreprises. Sa plate-forme de commerce électronique en mode SaaS aide les petits et moyens commerçants à développer leur activité en ligne selon leurs besoins. Ce positionnement est d’ailleurs très visible au l’aune de ce nouveau partenariat. "Nous nous concentrons sur les entreprises américaines de petite et moyenne dimension dont les produits complètent notre offre et qui ont pour habitude d'aller au-delà des attentes des clients", précise Jeff Clementz, vice-président de Walmart Marketplace, dans un communiqué. Pour ces commerçants, l’inscription est gratuite mais chaque vente donne lieu à une commission.

Donner accès à la marketplace de Walmart répond à plusieurs enjeux : pour le distributeur américain, c’est la possibilité d’étendre considérablement son assortiment non-alimentaire et de capter ainsi de nouveaux consommateurs en répondant à l'ensemble des besoins. C’est évidemment et surtout un nouveau moyen de concurrencer Amazon en capitalisant sur la base client de Shopify : quelque 1 200 entreprises pourraient être éligibles à ce dispositif d’ici la fin de l’année. La croissance de la marketpace est définie comme une "priorité stratégique" par le retailer qui a dès 2018, rendue cette offre éligible à la livraison gratuite en 48h et au programme des retours en magasin.

En face, Amazon promet à ses vendeurs l’accès à ses 300 millions de clients dans le monde entier, avec des services très poussés et regroupés sous l’offre Fulfillment by Amazon. Si ce partenariat ne concerne que le marché américain, il pourrait donner de nouvelles idées à des retailers européens soucieux de rattraper leur retard face au géant de Seattle. Shopify revendique plus d’un million d’entreprises dans le monde.

74% de croissance des ventes en ligne au premier trimestre 

Confrontés à une augmentation inédite de leurs ventes en ligne lors de la pandémie de Covid, les retailers, notamment alimentaires, ont été en première ligne, devant adapter rapidement leur logistique, la gestion des stocks et les options de livraison. Une pandémie qui aura eu le mérite de mettre leurs faiblesses, mais aussi leurs forces au grand jour. Et l’on peut également penser que nombre d’entre eux se préparent à un deuxième épisode de confinement. Walmart, qui a vu ses ventes en ligne augmenter de 74% au premier trimestre 2020, en fait partie et ne compte pas laisser Amazon, empêtré dans les nombreuses polémiques liées aux conditions de travail, sortir grand vainqueur de la crise.

Shopify n’est pas en reste. A l'occasion de sa conférence virtuelle ReUnite, la société a lancé de nouvelles fonctionnalités visant à aider les commerçants, notamment ceux disposant d’un point de vente, à surmonter les difficultés liées à la  pandémie. L’entreprise basée à Ottawa a annoncé la création de Shopify Balance, une offre de comptabilité professionnelle simplifiée, qui permet aux entreprises de visualiser leurs transactions et leur trésorerie et payer les factures. La société se tourne également peu à peu vers le commerce BtoC, avec toujours pour le marché nord-américain, le lancement d’une application grand public gratuite, Shop, qui regroupe l’offre disponible des e-marchands partenaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media