Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les ventes en ligne de Walmart marquent le pas

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Au cours du 4ème trimestre 2017, les ventes en ligne de Walmart n'ont progressé que de 23% alors qu'elles avaient enregistré une hausse de 50% au trimestre précédent. Un ralentissement qui a contribué à faire chuter le cours de l'action du géant américain de la distribution.

Les ventes en ligne de Walmart marquent le pas
Les ventes en ligne de Walmart marquent le pas © Walmart

Walmart commence-t-il à s'essouffler dans son sprint pour rattraper Amazon ? Le géant américain de la distribution a publié, mardi 20 février, ses résultats d'activité du quatrième trimestre 2017.

 

L'entreprise de Bentonville (Arkansas) a enregistré un chiffre d'affaires de 136,3  milliards de dollars (environ 110 milliards d'euros), un montant en hausse de 4,1% par rapport à la même période l'année précédente. Sur l'ensemble de l'exercice 2017,  ses ventes ont passé la barre des 500 milliards de dollars (soit environ 405 milliards d'euros), un chiffre d'affaires en hausse annuelle de 3%.

 

Le e-commerce ne grimpe "que" de 23%

Les seules ventes en ligne ont, quant à elles, représenté 11,5 milliards de dollars (9,3 milliards d'euros) en 2017, en hausse de 40% par rapport à 2016. Derrière cette belle progression se cache un ralentissement qui n'a pas échappé aux analystes. En effet, lors du quatrième trimestre de l'exercice 2017, les ventes sur Internet n'ont progressé que de 23%, alors qu'elles avaient enregistré une croissance de 50% lors du trimestre précédent et même de 60% au second trimestre de l'exercice.

 

Le distributeur a tenté de rassurer en expliquant que cette décélération était prévue. D'abord parce que les effets du rachat du site Jet.com qui remonte à  l'été 2016 commencent à s'estomper sur la croissance des ventes. Ensuite, parce que l'enseigne a dû faire face à des problématiques de gestion des stocks lors des fêtes de fin d'année. Doug McMillon, le patron de Walmart, a par ailleurs indiqué que l'activité e-commerce du groupe n'était pas rentable et qu'il s'attendait à enregistrer des pertes en 2018 similaires à celles enregistrées au cours de l'exercirce 2017 sans en préciser le montant. 

 

Ces éléments n'ont pas suffi à rassurer le marché. Le titre de Walmart a dévissé en Bourse en chutant de près de 10% pour s'établir à 94,95 dollars. Une baisse qui s'explique aussi par un bénéfice trimestriel moins bon que prévu. Il s'élève à 2,18 milliards de dollars (environ 1,8 milliard d'euros), en retrait de 42,1%.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale