Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Washington s'allie à des entreprises technologiques pour faire face aux cyberattaques

Plusieurs entreprises, telles que Google, Microsoft, FireEye ou encore Amazon, ont rejoint la Joint Cyber Defence Collaborative lancée par la CISA aux Etats-Unis. L'objectif est de lutter ensemble contre les attaques informatiques en harmonisant les réponses en cas d'incidents.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Washington s'allie à des entreprises technologiques pour faire face aux cyberattaques
Washington s'allie à des entreprises technologiques pour faire face aux cyberattaques © Compare Fibre/Unsplash

La Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA), l'agence fédérale américaine chargée d'améliorer le niveau de sécurité informatique des entités publiques sous la supervision du Department of Homeland Security, vient de créer la "Joint Cyber Defence Collaborative" (JCDC) pour lutter contre les cyberattaques et harmoniser les réponses en cas d'incidents.

Microsoft, Google... 
De nombreuses entreprises technologiques sont associées à ce nouveau programme, telles qu'Amazon, AT&T, Google, FireEye Mandiant, Microsoft, Lumen, Palo Alto et Verizon. Des partenaires gouvernementaux sont également présents comme le ministère de la Défense, le US Cyber Command, la National Security Agency, le ministère de la Justice, le Federal Bureau of Investigation et le Bureau du directeur du renseignement national ainsi que plusieurs agences fédérales compétentes en matière de sécurité informatique.

Ce consortium public-privé va concevoir et mettre en oeuvre des plans de cyberdéfense à l'échelle nationale pour faire face aux risques et faciliter une action coordonnée, façonner une compréhension commune des défis de la cyberdéfense et soutenir des exercices conjoints, peut-on lire dans le communiqué de la CISA.

Jen Easterly, la directrice de la CISA, s'est félicitée de cette initiative qui représente "une opportunité passionnante et importante". "Les partenaires industriels qui ont accepté de travailler côte à côte avec la CISA et nos coéquipiers interagences partagent le même engagement : défendre les fonctions critiques nationales de notre pays contre les cyber-intrusions, et l'imagination pour susciter de nouvelles solutions", a-t-elle ajouté.

Une task force contre les rançongiciels
Les principaux acteurs du secteur se sont déjà rapprochés pour lutter contre les attaques informatiques. En décembre dernier, 19 entreprises dont Microsoft, McAfee ou encore Rapid7 ont déployé une task force contre les ransomwares dont l'objectif est de créer un cadre standardisé commun à toute l'industrie de la cybersécurité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.