Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo annonce qu'il va retirer les chauffeurs de sécurité de ses véhicules autonomes

Spécialiste des effets d'annonce, Waymo va-t-il bientôt enlever les chauffeurs de sécurité présents à bord de ses véhicules autonomes ? La filiale d'Alphabet a envoyé un mail aux utilisateurs de son application de robot taxi à la demande affirmant qu'elle allait bientôt proposer des trajets sans chauffeur de sécurité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo annonce qu'il va retirer les chauffeurs de sécurité de ses véhicules autonomes
Waymo annonce qu'il va retirer les chauffeurs de sécurité de ses véhicules autonomes © Waymo

Waymo va "bientôt" proposer des trajets en véhicules autonomes sans chauffeur de sécurité derrière le volant. La filiale d'Alphabet dédiée au véhicule autonome a envoyé un mail allant dans ce sens, comme l'a repéré TechCrunch jeudi 10 octobre 2019.

 

Un message diffusé auprès de ces clients à Phoenix

Une copie de ce mail envoyé aux utilisateurs de son application de véhicule à la demande, localisés vers Phoenix, a été diffusée sur le site Reddit. Waymo a confirmé au site d'informations américain avoir diffusé ce message, intitulé "Les véhicules Waymo sans chauffeur arrivent". La filiale d'Alphabet y indique simplement qu'elle proposera bientôt une expérience sans chauffeur de sécurité à bord. Les personnes qui seront conduites par un tel véhicule autonome sans chauffeur seront notifiées au préalable via l'application et pourront contacter le service client en cas de problème.

 

Le mail ne précise pas si l'utilisateur aura la possibilité de refuser une telle course. La filiale d'Alphabet, qui ne donne aucune date pour le lancement de ces courses sans chauffeur, ne précise pas non plus combien de véhicules autonomes vont être concernés. 

 

30% des courses ont reçu un avis négatif

Waymo a débuté ses recherches sur les véhicules autonomes en 2009. Depuis, la filiale d'Alphabet multiplie les tests aux Etats-Unis. Elle a lancé, de façon limitée, son service commercial de robot taxi à la demande baptisé Waymo One en décembre 2018. Ce service ouvert uniquement à des "early riders" dans la région métropolitaine de Phoenix comprenant les villes de Chandler, Tempe, Mesa et Gilbert a vocation à s'ouvrir progressivement à d'autres personnes.

 

30% des courses réalisées avec ses robots taxis ont reçu un avis négatif. Le spécialiste des véhicules autonomes espère sans doute améliorer sa technologie d'ici là.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media