Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo commande 'des milliers' de monospaces autonomes à Fiat-Chrysler

Waymo, la filiale de Google qui développe des véhicules sans conducteur, avance dans son projet de lancer une flotte de véhicules autonomes accessibles au grand public dès 2018. Elle vient de commander des milliers de Chrysler Pacifica au groupe Fiat-Chrysler.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo commande 'des milliers' de monospaces autonomes à Fiat-Chrysler
Waymo commande 'des milliers' de monospaces autonomes à Fiat-Chrysler © Fiat-Chrysler

Waymo a promis de faire rouler des flottes de véhicules autonomes de niveau 4 avec de "vrais gens" à bord (et pas des ingénieurs, ni des pilotes de secours) dès 2018 à Phoenix. Il a déjà commencé des tests à vide fin 2017. Il franchit ce 30 janvier une nouvelle étape vers cet objectif : Fiat-Chrysler indique en effet avoir reçu une commande pour des "milliers de véhicules" de la part de la filiale d'Alphabet, la maison-mère de Google.

 

Waymo avait déjà acheté 100 Chrysler Pacifica en 2016 et 500 en 2017. Il s'agit de monospaces fabriqués au Canada, avec volant et pédales (contrairement au modèle que développe GM) sur lesquels Waymo installe ses capteurs et logiciels de conduite. La filiale de Google ne précise pas sur combien de véhicules porte le contrat ("des milliers", c’est assez vague) ni sa durée. Waymo devrait recevoir les premiers exemplaires de cette nouvelle commande d’ici la fin de l’année 2018. Il les fera rouler dans les 25 villes américaines où il mène actuellement des tests, notamment à Phoenix, où il doit lancer son premier service de transport à la demande ouvert au grand public (dans une zone limitée avec des utilisateurs pré-sélectionnés).

 

Chrysler-Waymo, après Uber-Volvo

Fiat-Chrysler n’est pas le premier constructeur à recevoir une grosse commande de la part d’un nouvel acteur de la mobilité. En novembre 2017, Volvo annonçait l’achat programmé de "dizaines de milliers" de véhicules autonomes "entre 2019 et 2021", pour plus d’un milliard de dollars, par le service américain de VTC Uber. Mais puisqu’on ne connait pas les détails précis de cet autre méga contrat, attention aux effets d’annonce.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media