Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo fait appel aux véhicules électriques de Geely pour sa flotte de robots taxis

Confiant dans les progrès de son système de conduite autonome, Waymo annonce un partenariat avec le groupe chinois Geely, propriétaire entre autres de Volvo Cars, pour équiper sa flotte de robots taxis aux Etats-Unis. C'est la navette électrique Zeekr qui a été choisie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo fait appel aux véhicules électriques de Geely pour sa flotte de robots taxis
Waymo fait appel aux véhicules électriques de Geely pour sa flotte de robots taxis © Waymo

Waymo, filiale du groupe Alphabet, fait appel au constructeur automobile chinois Geely pour étoffer sa future flotte de robots taxis. Les deux entreprises annoncent un partenariat ce 29 décembre dans le cadre duquel elles vont développer une variante du véhicule électrique Zeekr de Geely qui sera expressément conçue pour le services de mobilité à la demande Waymo One.

Une navette sans volant ni pédalier
Le Zeekr, dont la conception a eu lieu en Suède (Geely possède la marque Volvo Cars), n'a ni volant ni pédales, le poste de conduite classique étant remplacé par une simple tablette à partir de laquelle les passagers pourront a priori choisir leur destination, un éventuel divertissement (musique, film) et payer la course. Le plancher est parfaitement plat et les sièges rétractables afin de faciliter l'accès et d'offrir un maximum de confort.
 


Le tableau est évidemment complété par la technologie de conduite autonome Waymo, dont on peut voir la dernière génération de Lidar sur le toit, mais qui inclut aussi plusieurs autres capteurs ainsi que l'électronique et les logiciels gérant la conduite.

Un calendrier de déploiement encore flou
A l'heure actuelle, la flotte de Waymo est principalement constituée de Jaguar I-Paces et de Chrysler Pacifica modifiées. Elles utilisent des moteurs hybrides (à combustion et électrique). Les navettes 100% électriques de Geely viendront s'ajouter à ces modèles "dans les années" à venir, d'après Waymo. L'entreprise ne précise pas plus que ça le calendrier.

Si elle fait partie des entreprises les plus avancées dans le déploiement commercial de robots taxis, Waymo a connu son lot de déboires au fil des ans et n'est pas parvenu à passer à l'échelle aussi vite qu'elle l'avait annoncé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.