Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo (Google) et Lyft coopèrent dans le véhicule autonome pour mieux contrer Uber

Vu ailleurs Lyft, le numéro 2 des services de VTC aux Etats-Unis, derrière Uber, a noué un partenariat avec Waymo, la division d'Alphabet (Google) en charge de la mobilité autonome. Un nouveau pied de nez à Uber, qui fait face à une série de polémiques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo (Google) et Lyft coopèrent dans le véhicule autonome pour mieux contrer Uber
Waymo (Google) et Lyft coopèrent dans le véhicule autonome pour mieux contrer Uber © Wikimedia commons

Waymo et Lyft font équipe dans la conduite autonome. La division d'Alphabet (Google) en charge de la mobilité autonome va travailler avec les équipes du service de VTC américain pour améliorer les technologies du véhicule autonome et accélérer leur déploiement. Révélé par le New York Times le 14 mai 2017, le partenariat a été confirmé par les deux parties prenantes. 

 

Ce partenariat est intéressant car il devrait sans doute permettre à la filiale d'Alphabet d'accélérer les essais auprès du grand public qu'il a débutés en mars en Arizona. Depuis près de deux mois, Waymo autorise, en effet, les utilisateurs lambda à emprunter gratuitement sa flotte de véhicules autonomes (des monospaces Chrysler Pacifica et Lexus RX450h) pour leurs déplacements de tous les jours. En échange, ces "early drivers", doivent partager toutes leurs impressions avec la branche de Google afin d'améliorer l'expérience de (non) conduite.

 

Un partenariat pour devancer Uber

De son côté, Lyft prévoit de lancer un service de transport en véhicules autonomes dès 2018. Ce lancement doit s'effectuer en partenariat avec GM, son principal partenaire industriel, mais aussi l'un de ses investisseurs historiques (GM ayant injecté 500 millions de dollars dans la start-up début 2016).

 

Mais cette coopération entre les deux géants de la Silicon Valley vise aussi à contrer Uber, l'indétrônable numéro 1 dans le secteur des VTC et le grand rival de Lyft aux Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal, Lyft a réalisé 18 millions de trajets en décembre 2016 aux Etats-Unis, contre 78 millions pour Uber (qui est toutefois présent à l'international, tandis que Lyft n'est présent que sur le territoire américain). Le match est donc déséquilibré mais l'écart s'est légèrement resserré début 2017 après le lancement de plusieurs campagnes de boycott visant Uber. Lyft compte bien profiter des déboires d'Uber pour foncer dans le véhicule autonome à la demande. En avril dernier, le challenger est parvenu à boucler une levée de fonds de 600 millions de dollars.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale