Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo met un pied en Chine en créant une filiale à Shanghai

Vu ailleurs Waymo, la filiale véhicule autonome d'Alphabet, a enregistré une filiale baptisée Huimo en Chine. Un moyen pour le géant de la Tech américaine de s'implanter sur ce marché très prometteur qu'est la Chine.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo met un pied en Chine en créant une filiale à Shanghai
Waymo met un pied en Chine en créant une filiale à Shanghai © Waymo

Waymo cherche-t-il à aller en Chine par des chemins détournés ? La filiale véhicule autonome d'Alphabet, maison-mère de Google, a y ouvert une filiale, selon Bloomberg. Plus précisément, la société américaine a enregistré une société baptisée Huimo Business Consulting le 22 mai 2018 à Shanghai.

Cette société doit se concentrer sur le design et le test d'éléments d'un véhicule autonome ainsi que leur production, selon le registre chinois des sociétés (National Enterprise Credit Information Publicity System). Huimo dispose d'un capital de 3,5 millions de yuans (441 000 dollars), précise Bloomberg, et Waymo est nommé parmi les investisseurs. Au niveau du personnel, John Krafcik, CEO de l'entité véhicule autonome d'Alphabet, est nommé directeur de Huimo.

 

BMW et Daimler réalisent des essais en Chine

Waymo cherche ainsi à mettre un premier pied dans cet immense marché qu'est la Chine. Rappelons que ce pays est le premier marché automobile mondial avec près de 30 millions de véhicules vendus par an, et c'est une zone très prometteuse pour le véhicule autonome.

 

Daimler et BMW ont pris un peu d'avance sur leur concurrent américain. Les constructeurs ont reçu courant 2018 des autorisations afin de pouvoir tester leurs véhicules autonomes dans le pays. Toutefois la bataille fait rage sur ce marché. Les champions chinois sont bel et bien présents et ne voudront certainement pas laisser des concurrents leur voler la vedette. Le géant Baidu cherche à développer une plate-forme pour les véhicules autonomes. Mais il n'est pas le seul. Tencent et Alibaba se sont aussi lancés dans la course...

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale