Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Waymo ouvre une partie de ses données au monde de la recherche pour améliorer la conduite autonome

La filiale d’Alphabet a annoncé le 21 août 2019 le lancement de Waymo Open Dataset, une plateforme de données accessible au public afin de permettre aux chercheurs de développer leurs propres modèles et d’améliorer l’ensemble de l’écosystème.
mis à jour le 22 août 2019 à 12H01
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Waymo ouvre une partie de ses données au monde de la recherche pour améliorer la conduite autonome
Waymo ouvre une partie de ses données au monde de la recherche pour améliorer la conduite autonome © Capture d'écran vidéo Waymo

Waymo est plutôt connue pour sa culture du secret, mais la filiale du groupe Alphabet (maison-mère de Google) a décidé de rendre accessible en open source une partie de ses données, selon une annonce faite le 21 août 2019.

 

L’entreprise américaine avait présenté ce "Waymo Open Dataset" en juin dernier à l’occasion de la conférence Computer Vision and Pattern Recognition 2019 (CVPR). Il regroupe un millier de séquences vidéo d'une durée de 20 secondes chacune, choisies parmi les 16 millions de kilomètres de données dont dispose la société californienne.

 

Des données à destination du monde académique

Ces segments de conduite, définis par Waymo comme représentatifs car "solides, divers et qualitatifs", ont été saisis lors de tests menés sur les routes de San Francisco, Mountain View, Phoenix et Kirkland, près de Seattle. Collectées par les caméras et capteurs Lidar équipant la flotte de Waymo, ils permettent d’assister virtuellement à une phase de conduite autonome.

 

On peut y observer des piétons, des cyclistes et bien sûr d’autres véhicules. Les données sont enrichies par des informations météorologiques – élément indispensable au déploiement à grande échelle des véhicules autonomes comme le montrent les différentes expérimentations de Waymo dans des conditions extrêmes – l’éclairage ou encore la présence de travaux.

 

 

Uniquement destinée aux chercheurs, l’ouverture de ces données a pour objectif de leur permettre de "développer leurs propres modèles pour suivre et prévoir le comportement de tous les usagers de la route, des conducteurs aux piétons en passant par les cyclistes", précise Waymo. Aucune utilisation commerciale ne peut cependant être faite de ces données.

 

Un set de données "meilleures que celles des d'autres"

Si d’autres sociétés l’ont précédé, comme Aptiv, Lyft, Uber et Cruise (General Motors), Waymo affirme que ses données sont plus précises. Elle considère également que les autres bases de données en open source comme KITTI ou NuScenes sont trop modestes pour permettre de faire réellement progresser les dispositifs de conduite autonome. John Krafcik, dirigeant de Waymo, reconnaît néanmoins que le chemin est encore long, estimant "qu'il faudra des décennies pour que les voitures autonomes deviennent communes sur les routes".

 

L’ensemble des sociétés misant sur la conduite autonome est confrontée à la multiplicité et complexité des scénarii qui ne permettent pas pour le moment à leurs algorithmes d’être performants. Waymo espère que cette ouverture finira par être bénéfique pour sa propre technologie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale