Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Wayve lève 200 millions de dollars pour déployer sa technologie de conduite autonome

Levée de fonds La start-up britannique Wayve lève 200 millions de dollars pour poursuivre le développement de sa plateforme de conduite autonome qui s'adapte facilement aux environnements complexes et aux nouvelles routes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Wayve lève 200 millions de dollars pour déployer sa technologie de conduite autonome
Wayve lève 200 millions de dollars pour déployer sa technologie de conduite autonome © Wayve

Le spécialiste des véhicules autonomes Wayve lève 200 millions de dollars. Une levée de fonds en série B menée par Eclipse Ventures à laquelle participent D1 Capital Partners, Baillie Gifford, Moore Strategic Ventures and Linse Capital. Wayve, qui a annoncé cette levée le 18 janvier 2022, précise également avoir eu un soutien de Microsoft et Virgin ainsi que de ses investisseurs historiques Compound et Balderton Capital. Sa précédente levée de fonds de 20 millions de dollars avait été annoncée en novembre 2019.

"Nous avons réuni des partenaires stratégiques de classe mondiale dans les domaines du transport, de la livraison des produits d'épicerie et de l'informatique, avec les meilleures ressources en capital pour faire évoluer notre plateforme d'autonomie, tester des produits avec nos partenaires disposant de flotte commerciale et construire l'infrastructure pour faire évoluer l'AV2.0 à l'échelle mondiale", commente Alex Kendall, cofondateur et CEO de Wayve, dans un communiqué.

Pas besoin de cartographie HD
La start-up basée à Londres a été fondée fin 2017 à Cambridge par Amar Shah et Alex Kendall. "Nous avons été la première équipe à développer les percées scientifiques dans le deep learning pour créer une technologie de conduite autonome qui puisse facilement s'adapter à de nouveaux marchés en utilisant une approche basée sur l'apprentissage des données", explique Alex Kendall.

Wayve met au point une solution de conduite autonome permettant au véhicule de circuler dans des environnements complexes ou sur des routes inconnues seulement à l'aide de caméras et d'un système de navigation par satellite. Pas besoin de cartographique haute définition ou d'un nombre important de capteurs.

Sa plateforme de conduite autonome  qui utilise une technologie de vision par ordinateur pour suivre la route, apprend de bout-en-bout à conduire comme un humain grâce à des techniques d'apprentissage par imitation et d'apprentissage par renforcement. L'apprentissage par imitation permet de copier le comportement humain et l'apprentissage par renforcement permet d'apprendre des interventions réalisées par les opérateurs de sécurité. Wayve assure que sa plateforme AV2.0 apprend en permanence à partie des données de conduite fournies par les flottes de véhicules partenaires comme Ocado, Asda et DPD.

De premiers pilotes pour la livraison
Wayve veut utiliser ce nouvel apport financier pour recruter davantage en vue d'accélérer le développement de sa plateforme de conduite autonome et mettre au point un prototype pour les véhicules privés et les véhicules de livraison. La start-up souhaite aussi développer l'infrastructure de données pour améliorer son système de conduite autonome.

Wayve entend également lancer des pilotes dans la livraison du dernier kilomètre. Mais la start-up ne précise pas où pourrait avoir lieu ces pilotes ni avec qui. A noter que DPD et Ocado font parties de ses actionnaires et regardent de très près ces technologies de conduite autonome. Seront-ils les premiers à tester la technologie de Wayve ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.