Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Weasy, un petit boîtier connecté pour réduire les files d’attente en caisses

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo ESII a imaginé Weasy, un boîtier connecté de la taille d’une carte de crédit, pour libérer les clients de l’attente au comptoir. L’éditeur spécialiste de la gestion des files d’attente, basé à Lavérune près de Montpellier, vise en particulier les commerces et la restauration avec cette solution simple à technologie radio, sans ticket.

Weasy, un petit boîtier connecté pour réduire les files d’attente en caisses
Weasy, un petit boîtier connecté pour réduire les files d’attente en caisses © ESII

Le défi des retailers est de procurer une bonne expérience client, souvent gâchée par les files d’attentes aux comptoirs ou la recherche d'un vendeur. "Du coup, le client stressé 'colle' au vendeur pour ne pas rater son tour", commente Sandrine Benhassan, directrice marketing adjoint d’ESII. Pour libérer le client de l’attente et le laisser libre de découvrir l’offre du magasin, l’éditeur de solutions de gestion des files d’attente ESII a imaginé le boîtier connecté Weasy. De la taille d’une carte de crédit, il utilise la technologie radio.

"Rendez-vous au comptoir 3"

À son arrivée, le client est invité par un panneau ou un agent d’accueil à prendre un boîtier - personnalisable et traité antibactérien -, qui s'active automatiquement et affiche sur l’écran rétro-éclairé des messages de deux lignes (paramétrables) sur le temps d'attente, comme "4 personnes devant vous"...

S’il a besoin de temps, le client active le bouton pause et n'est plus appelable ; il reprendra son rang à la sortie de la pause. Lorsqu’un conseiller/vendeur est disponible, il appelle sur l’application (installée sur ordinateur, tablette, smartphone ou poste fixe) le prochain client. Weasy vibre et sonne et indique un nouveau message : "rendez-vous au comptoir n°x". Le système a une portée de 25 mètres. Lorsque le client rend son Weasy, le boîtier est mis en recharge sur un rack de 10 plots USB. Hors rack, Weasy a une autonomie de 8 heures. En option, il peut être relié au dispositif antivol.
 

Démonstration de Weasy en vidéo

 

 

Cibles : commerces, restauration, pharmacies...

Avec Weasy, ESII vise principalement ses clients existants, notamment ceux du retail, mais aussi désormais la restauration, un domaine qui a l’habitude des pagers. "Weasy est opérationnel en France et en tests chez des clients, notamment une pharmacie de Lyon, note la responsable marketing. Lors de salons, ce secteur nous avait demandé ce type d’outil. Car la pharmacie se diversifie de plus en plus, sur de grandes surfaces de vente." Weazy, dont la commercialisation démarre, est vendu au nombre de boîtiers, racks et licences utilisateurs. Il permet aussi le reporting statistique quotidien des événements.

Fondé il y a 34 ans, ESII équipe des milliers de sites publics (mairies, préfectures, ambassades, agences CAF...), 400 hôpitaux et pharmacies, des enseignes comme Décathlon, Fnac, Leroy-Merlin des boutiques Nespresso..., des banques en Suisse, au Canada, Burkina Faso... Elle réalise un chiffre d’affaires de 13,8 millions d’euros dont 35 % à l’export, et emploie 119 salariés dont 15% à la R&D. ESII a des agences à Créteil et Vitré, des filiales au Canada et Belgique et un réseau mondial de distributeurs.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale