Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Web Summit] Mercedes lance son assistant intelligent, "Ask Mercedes"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Au Web Summit à Lisbonne, Mercedes a présenté sa stratégie data. Elle va se concrétiser avec un lancement d'un "assistant intelligent" sous forme d'un service interactif combinant interface vocale, chatbot et réalité augmentée.

Mercedes lance son assistant intelligent, Ask Mercedes
Sabine Scheunert, CDO du groupe Daimler, a présenté l'assistant intelligent "Ask Mercedes" à l'occasion du Web Summit de Lisbonne le 7 novembre 2017 © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Au Web Summit de Lisbonne, Daimler se présente comme un "champion digital de l'industrie automobile". Pour le prouver, le groupe va lancer dans les prochains jours un "assistant cognitif". La Chief digital officer du groupe, Sabine Scheunert, l'a annoncé sur la scène de la conférence AutoTech ce 7 novembre 2017.

 

Ask Mercedes, le nouvel assistant intelligent de  Daimler

Le service, baptisé "Ask Mercedes", combinera chatbot, intelligence artificielle et réalité augmentée. Il sera disponible via une application mobile, sur les réseaux sociaux et sur les assistants vocaux du marché (l'enceinte "Home" de Google apparait dans la vidéo de présentation projetée au Web Summit). Cet assistant interactif sera capable de "répondre aux demandes de nos clients 24 heures sur 24 et sept jours sur sept", annonce Sabine Scheunert. Il sera lancé aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et en Malaisie d'ici la fin de l'année, puis en Europe en 2018.

 

Ask Mercedes inclut une fonctionnalité de "notice d'utilisation augmentée", d'abord pour les Classe E et Classe S : en prenant une photo d'une partie de son habitacle, l'application pourra fournir des informations contextuelles grâce à la reconnaissance visuelle. Dans quelques mois, il sera aussi possible de poser des questions sur des disfonctionnements, en joignant photos et vidéos.

 

Ask Mercedes doit aussi permettre aux clients d'explorer toutes les fonctions de leurs véhicules. La marque pourra aussi promouvoir par ce nouveau canal ses services digitaux liés à l'autopartage par exemple, comme sur l'autre application mobile de la marque lancée en septembre 2017, "Mercedes Me".

 

LE PLAN ditno de Daimler

Pour la CDO, le lancement de l'application est rendu possible par le travail de fond opéré sur les données ces dernières années. Daimler a bâti une méthode IT sur la transformation de l'entreprise par la donnée baptisée "Ditno" ("data is the new oil"). L'idée est de mieux exploiter les données de l'entreprise dans tous les domaines. "Cette stratégie est bâtie autour de cinq piliers : aller plus vite, renforcer l'interaction avec le client, créer des "insights" utiles, digitaliser les outils de conception et de production et donner plus de pouvoir aux employés", détaille Sabine Scheunert.

 

Avec les données, Daimler veut à l'avenir créer un "jumeau numérique" de chaque véhicule  pour mieux proposer des services de maintenance prédictive, des services et améliorations logicielles "over the air" et offres commerciales collant aux goûts de ses clients. "Nous voulons être en contact avec nos clients au quotidien, et plus seulement à l'achat et lors des révisions", résume la CDO.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale