Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

WeChat Pay et Alipay disponibles au château de Versailles

Le château de Versailles accepte depuis le 18 décembre WeChat Pay et Alipay, deux modes de paiement mobile sans contact à destination des visiteurs chinois, qui se comptent désormais en milliards.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

WeChat Pay et Alipay disponibles au château de Versailles
WeChat Pay et Alipay disponibles au château de Versailles © D.R.

Suivre les touristes, en particuliers chinois, dans leurs déplacements… notamment au plus près des lieux où ils consomment. Depuis le 18 décembre 2019, c’est au château de Versailles que les visiteurs venant de Chine pourront acheter leur billet d'entrée via les applications mobiles WeChat Pay et AliPay. Ces modes de paiement mobiles sans contact intègrent désormais l'offre de billetterie de l'établissement historique,ce qui devrait permettre "d'améliorer l'accueil des visiteurs chinois dont la fréquentation augmente au château de Versailles", explique le communiqué. L’intégration a été réalisée par le spécialiste de la monétique Synalcom.

 

Déjà présent sur le réseau social WeChat depuis 2015, le château de Versailles "renforce désormais sa présence dans l’écosystème digital chinois, en proposant aux visiteurs un paiement mobile adapté".  WeChat Pay compte plus d’un milliard d’utilisateurs et Alipay, près de 700 millions en Chine, et 1,2 milliard d'utilisateurs en Asie. "Cela permettra d'accueillir, dans des conditions optimales, les visiteurs chinois individuels tout comme les groupes", poursuit le communiqué.

 

Le visiteur peut acheter son billet d'entrée à l'aide de ces applications lorsqu'il se trouve à la billetterie du château de Versailles grâce à un QR code généré sur son téléphone mobile. La boutique RMN Librairie des Prince se dote également de ce mode de paiement. 

 

Les professionnels du tourisme et du retail en première ligne

La France, première destination des touristes chinois en Europe, est un marché stratégique pour les deux géants chinois, qui ont entamé une phase de conquête, tant auprès des professionnels du tourisme que des retailers. Alipay s’est associée avec les grands acteurs bancaires locaux (Banque Postale, BPCE, BNPParibas et Banque Edel) et a pour le moment conquis les grands magasins, des acteurs du luxe, mais aussi des enseignes premium (Sandro, Maje) ou plus accessibles (groupe Etam, Franprix).

 

WeChat a de son côté annoncé au début du mois de décembre le lancement de "Welcome with WeChat Alliance", un programme reposant également sur des partenariats à l'adresse des professionnels touristiques afin d'y promouvoir sa plate-forme auprès des touristes chinois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media