Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

WeLink lève 4,2 millions d’euros pour déployer sa plateforme de visibilité en ligne à l'international

Levée de fonds L'entreprise française WeLink souhaite renforcer sa présence en Europe et lancer sa plateforme de visibilité en ligne sur trois nouveaux marchés du continent américain grâce à une levée de fonds de 4,2 millions d'euros. Elle espère séduire davantage de professionnels indépendants en s’attaquant en priorité au secteur de la communication.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

WeLink lève 4,2 millions d’euros pour déployer sa plateforme de visibilité en ligne à l'international
WeLink lève 4,2 millions d’euros pour déployer sa plateforme de visibilité en ligne à l'international © WeLink

La start-up WeLink accélère son développement avec une nouvelle levée de 4,2 millions d’euros, annoncée le 2 décembre. Ce tour de table en Série A est mené par OneRagtime et soutenu par Takara Capital, Thomas Rebaud (Meero) et Jonathan Benhamou (PeopleDoc), et les business angels historiques de l'entreprise.

WeLink va utiliser ce nouveau financement pour poursuivre son développement en Europe et se structurer dans trois nouveaux pays que sont le Brésil le Mexique et le Canada. La start-up va également se lancer sur de nouvelles verticales, dont la communication, et accélérer les recrutements de profils commerciaux et tech.

BTP, avocats et comptables
Fondée en 2018 par Charles Passereau et Kévin Goncalves, WeLink a mis au point une solution SaaS de développement de visibilité en ligne. La plateforme, qui s’adresse aux professions libérales et d’indépendants dans les secteurs du BTP, comptables et avocats, rassemble des outils pour faciliter la croissance commerciale de ces professionnels encore peu digitalisés.

Contre un abonnement annuel, les utilisateurs ont accès à des  outils destinés à renforcer leur présence sur les moteurs de recherche, plateformes et annuaires en ligne, mais aussi générer des prospects, convertir leurs leads et optimiser leur taux de conversion. Elle prend en charge le référencement mais aussi la gestion des ventes et le suivi des activités commerciales.

11 000 professionnels visés d’ici fin 2021
La start-up adresse à chaque pays où elle opère et chaque verticale une plateforme dédiée, soit à date 20 plateformes spécialisées. En moyenne, la solution permet à chaque partenaire de générer une vingtaine de leads qualifiés par an, selon la jeune pousse. Elle revendique plus de 3 500 partenaires mais vise 11 000 professionnels d’ici la fin de l’année 2021, notamment grâce au lancement de Katchr, une toute nouvelle plateforme déclinée dans 6 pays (France, Espagne, Portugal, Italie, Royaume-Uni, Allemagne) et qui vise à mettre en relation annonceurs et agences.

WeLink est actuellement présent dans 8 pays européens (France, UK, Italie, Allemagne, Espagne, Portugal, Belgique, Irlande), et emploie 120 collaborateurs. Au cours des deux prochaines années, la jeune pousse souhaite recruter plus 700 nouveaux profils (60 en 2020, 250 en 2021 et 500 en 2022) tout en visant la rentabilité dès 2021. La start-up française avait levé 1,5 million d’euros il y a un an environ, pour un total de 5,7 millions d'euros.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.