Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Whoz, qui aide les ESN et cabinets de conseil à staffer leurs missions, lève 25 millions d'euros

Levée de fonds La start-up développe des solutions logicielles permettant de faire correspondre les besoins en compétences et les missions des sociétés de prestation de service et des DSI.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Whoz, qui aide les ESN et cabinets de conseil à staffer leurs missions, lève 25 millions d'euros
Whoz, qui aide les ESN et cabinets de conseil à staffer leurs missions, lève 25 millions d'euros © Pixabay

Fournisseur de solutions de "staffing" pour les sociétés de services informatiques, les cabinets de conseil et d'audit, les bureaux d'études et les DSI des grandes entreprises, la start-up Whoz annonce ce jeudi 12 mai une levée de fonds de 25 millions d'euros, réalisée auprès de PSG Equity.

Créée en 2016, la société parisienne développe des solutions logicielles en mode software as a service (SaaS) s'appuyant sur l'intelligence artificielle pour la gestion des talents et du portefeuille de projets (cartographie des compétences, constitution d’équipe, gestion de planning, détection de déficits de compétences…). Elle revendique une position de leader en France et souhaite se développer aux Etats-Unis, en Allemagne, au Royaume Uni et en Inde.
 

Le Tinder des ESN

Le secteur des sociétés de services représente selon Whoz un marché de plus de 100 milliards de dollars en France. Ces sociétés ont des besoins très spécifiques en termes de gestion de personnel, dans la mesure où elles doivent associer les compétences pertinentes aux besoins des missions de leurs clients, tout en tenant compte des préférences de carrière des salariés. Confrontées comme dans d'autres secteurs à des difficultés de recrutement, elles cherchent à faire de la gestion RH un levier de compétitivité. 

"La solution Whoz permet non seulement aux sociétés de services et aux DSI d’optimiser chaque mois le staffing de dizaines de milliers de missions de prestation en prenant en compte les besoins spécifiques des clients, mais aussi le développement des talents en tenant compte des souhaits qu’ils ont exprimé. Ce bon 'matching' vise à obtenir une solution gagnant-gagnant pour le client comme pour le talent", explique la start-up dans un communiqué.

Sa solution est notamment utilisée par Devoteam, Open, Engie et Thales. Whoz prévoit de faire passer ses effectifs de 50 à 110 salariés d’ici la fin de l’année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.